Aller au contenu
Surtourisme à Venise

Venise exige dorénavant un billet pour les touristes afin d'accéder à la ville

Venise exige dorénavant un billet pour les touristes afin d'accéder à la ville
Venise, en Italie / Marco Bottigelli \ Gettyimages

La dolce vita en fait rêver plus d'un... Ils sont près de 20 millions de touristes qui arpentent les rues de Venise à chaque année. Résultats: les ponts et les quais s'écroulent sous le poids des visiteurs. Afin de lutter contre le surtourisme, les autorités italiennes ont finalement tranché: les touristes d'un jour devront dorénavant se procurer un billet au coût de cinq euros pour accéder à la Ville. 


Écoutez Alban Mikoczy, correspondant de France Télévision en Italie au micro de Philippe Cantin sur cette mesure qui souhaite lutter contre le surtourisme dans cette petite ville d'Italie. 

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà allé à Venise, mais il y a des week-ends dans l'année où c'est vraiment infernal parce que cette ville qui est petite, vous savez, c'est seulement une ville de 50 000 habitants. Venise, c'est grand comme un arrondissement de Rome. Eh bien, dans cette ville, il y a jusqu'à 20 millions de touristes par an. Ça veut dire que certaines journées, il y a quatre, cinq fois plus de touristes que d'habitants. Bref, c'est ingérable. Vous allez sur les canaux, les gens se bousculent même à pied, puisque de toute façon, à Venise, vous ne pouvez passer qu'à pied et ça fragilise les structures de la ville. Un certain nombre de ponts, un certain nombre de quais sont écrasés par la pression des piétons et des touristes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

L'absentéisme dans les écoles et les parents dépassés
Controverse transport en commun
Où est François Legault?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00