Aller au contenu
Claims miniers en Outaouais

Les propriétaires ne devraient pas s'inquiéter, clame un prospecteur

Les propriétaires ne devraient pas s'inquiéter, clame un prospecteur
Exploration du sol / Image libre de droit (Pixabay)

Les citoyens de l'Outaouais ne devraient pas s'inquiéter de l'augmentation rapide du nombre de claims miniers sur le territoire. 

C'est ce qu'a affirmé sur nos ondes ce matin le directeur général de l'entreprise d'exploration Champs d’Or, qui possède une quarantaine de claims miniers en Outaouais afin de rechercher de phosphate.

Sur nos ondes ce matin, Patrick Levasseur a rappelé que rien ne peut se faire sans l'autorisation des propriétaires. 

Avant d'avoir accès aux propriétés, il faut parler aux propriétaires pour avoir leur permission. Pas de permission, pas d'accès. L'exploration peut être aussi que prendre quelques roches, les mettre dans un sac et les amener au laboratoire ou aller jusqu'à gratter ou décaper un peu. Notre but, c'est de jamais laisser de trace comme quoi on était là. Pour les citoyens, ça leur coûte rien de savoir s'il y a une valeur ajoutée à leur terrain. Au bout de la ligne, même s'il y a une découverte, tous les projets au Québec maintenant, c'est une question d'acceptabilité sociale.

L'augmentation rapide des claims miniers a suscité l'inquiétude de plusieurs ces dernières années.

Patrick Levasseur a toutefois tenu à rappeler qu'un claim, qui consiste à la détention d'un titre minier pour rechercher des substances minérales, ne signifie pas pour autant l'apparition d'une mine.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Michel Langevin

Une histoire de tricherie à la pêche fait réagir sur le Web
Chronique du docteur Tarik Eldjama.
Marco Calliari offre des spectacles dans son salon

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments du 104,7 Outaouais
En direct