Aller au contenu
Zones exposées aux glissements de terrain

Quoi faire ou ne pas faire sur notre terrain?

Quoi faire ou ne pas faire sur notre terrain?
Actualité municipale / Cogeco Média

Plus de mille résidents de Gatineau se sont déplacés hier pour assister à la séance d'information des zones exposées aux glissements de terrain. 

Plus de 5 000 résidences sont concernées sur le territoire, dont au nord de l'autoroute 50, dans le secteur Hull et dans le secteur Masson-Angers.

Le but de cette rencontre était d'informer les citoyens, notamment sur les travaux qu'ils peuvent ou ne peuvent pas faire sur leur terrain. 

Ça limite certaines interventions qui peuvet être faites sur le terrain. Les gens, quand ils vont déposer une demande de permis, s'ils sont ciblés par ces zones là, ce qu'ils vont devoir faire, dans certains cas, c'est faire une évaluation géotechnique. Donc, embaucher un ingénieur qui va venir faire l'évaluation du sol et qui va expliquer ce qui doit être fait pour stabiliser le sol si on veut installer une piscine ou un cabanon, par exemple. Dans d'autres cas, c'est possible que les gens ne peuvent simplement pas procéder avec certains travaux qu'ils souhaitent faire dans leur cour.

Monsieur Champagne ajoute que sur environ 100 visites, la Ville de Gatineau a constaté une quarantaine de terrains non-conformes. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Michel Langevin

Les employés de Vidéotron toujours en lockout
Audrey Bureau songe fortement à se lancer dans la course
Le sport, l'école de la vie

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'Outaouais Maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 17:00