• Accueil
  • Le retour des soeurs Dufour-Lapointe: souvenirs et projets à venir
98.5 Sports

Le retour des soeurs Dufour-Lapointe: souvenirs et projets à venir

Le retour des soeurs Dufour-Lapointe: souvenirs et projets à venirPhoto: Archive La Presse canadienne
Chloé, Justine et Maxime Dufour-Lapointe
Entrevue avec nos skieuses, les soeurs Dufour-Lapointe!

Les soeurs Dufour-Lapointe sont de retour des Jeux olympiques de Pyeongchang. Les trois sœurs préférées du Québec ont vécu des moments particulièrement difficiles dans la dernière année, jusqu'à ce que Justine couronne le tout avec une brillante médaille d'argent en Corée.

Tous s’entendaient toutefois déjà pour dire, bien avant les épisodes des Jeux olympiques de Pyeongchang, que les trois sœurs démontraient un talent hors du commun. On se rappelle d’ailleurs le 23 janvier 2016, alors que les trois sœurs ont réalisé un quasi-miracle sportif en raflant les trois premières places du classement de la Coupe du monde de ski acrobatique de Val St-Côme.

La complicité des trois sœurs a toujours été leur marque de commerce. C’est cette complicité qui a marqué leurs grandes victoires et les grands défis qu’elles ont dû surmonter. C'est aussi cette complicité qui semble tracer la voie de leurs projets futurs.

L’an dernier, le défi fut principalement de composer avec le cancer qui a foudroyé leur maman. Un défi sur lequel elles n’avaient aucun contrôle. Elle ne pouvait seulement qu'espérer que tout irait pour le mieux en offrant tout l’amour qu’elle pouvait à celle qui leur a donné la vie.

Aujourd’hui après une année des plus mouvementée qui s'est conclue avec succès en Corée du Sud, Justine, Chloé et Maxime, les trois grandes dames du ski acrobatique, partagent avec nous leurs souvenirs, le combat victorieux de leur mère contre le cancer et leurs multiples projets à venir!

Le hockey des Olympiques de Gatineau
En direct de 14:45 à 17:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.