• Accueil
  • Les Canadiens s'inclinent face à l'Avalanche
98.5 Sports
Revers de 4-1

Les Canadiens s'inclinent face à l'Avalanche

Les Canadiens s'inclinent face à l'Avalanche
François Lacasse/NHLI Getty Images

La glissade s’est poursuivie, jeudi, pour les Canadiens de Montréal qui ont encaissé un revers de 4-1 contre l’Avalanche du Colorado.

Le Tricolore (6-17-2, 14 points) a ainsi subi une 19e défaite en 25 rencontres cette saison et ce n’est pas la faute du gardien Jake Allen qui a excellé pour une troisième rencontre d’affilée.

Allen a repoussé 31 des 34 rondelles dirigées vers lui. Ben Chiarot (5e) a évité le blanchissage. Josh Anderson a été blessé durant la rencontre et il sera absent de deux à quatre semaines.

Les Canadiens ont inscrit leur but en avantage numérique, mais ils ont été blanchis lors des quatre autres supériorités d'un homme et, au total, ils n'ont décoché que deux tirs au but lors de ces dix minutes en surnombre...

Valeri Nichushkin (6e), Cale Makar (10e), Andre Burakovsky (7e) et Gabriel Landeskog (7e), dans un filet désert, ont touché la cible pour l’Avalanche (12-7-1, 25 points). Jonas Johansson a fait face à 20 tirs.

Jeu étanche

Le mot d'ordre en début de rencontre était: jeu étanche. Seulement 5 tirs au but au combiné après dix minutes, ce qui n'a pas été glorieux pour les joueurs des Canadiens qui ont eu droit à une supériorité numérique. Mais jeu étanche ne veut pas dire que les joueurs n'ont pas patiné à fond.

Situation inusitée par la suite lorsque Ryan Poehling et Alexander Romanov sont entrés en collision en frappant le même adversaire. Romanov, ensanglanté sur la séquence, a quitté la rencontre et il est revenu jouer avec une visière en deuxième période.

Les Canadiens et l'Avalanche ont ensuite eu droit à des avantages numériques qui n'ont pas permis d'ouvrir la marque avant la fin de l'engagement. Période à l'avantage de l'Avalanche qui s'est butée à un Jake Allen encore une fois excellent. 

L'Avalanche en avant

Les Canadiens ont eu droit à une troisième supériorité numérique en début de deuxième période, mais c'est l'Avalanche qui en a profité pour ouvrir la marque par l'entremise de Valeri Nichushkin à 3:11. 

Le quatrième avantage numérique des Canadiens sera le bon, du moins, celui où Ben Chiarot a créé l'égalité avec un tir dans le haut du filet à 6:51.

L'Avalanche a repris les devants à cinq contre cinq, quand Cale Makar a vu sa rondelle décochée trouver le chemin du filet à 15:49.

Et la formation du Colorado a ajouté un autre but qui fait mal en début de troisième période, cette fois, à la suite de la réussite d'Andre Burakovsky.

Dominique Ducharme a retiré Allen avec un peu moins de quatre minutes à faire, mais c'est Gabriel Landeskog qui en a profité.

Signes qui ne mentent pas: Des huées de la foule, un spectateur qui lance son chandail sur la patinoire en signe de dépit et des amateurs qui scandent «Patrick Roy!» à la fin de la rencontre dans les hauteurs du Centre Bell.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.