• Accueil
  • Des matchs au domicile du CF Montréal | « Si le Canadien a le droit, pourquoi pas nous? »

Des matchs au domicile du CF Montréal | « Si le Canadien a le droit, pourquoi pas nous? »

Des matchs au domicile du CF Montréal | « Si le Canadien a le droit, pourquoi pas nous? »Rudy Camacho et Lucas Cavallini (AP Photo/Rick Bowmer)

S’il y a un joueur qui a été affecté par la pandémie chez le CF Montréal, c’est bien le défenseur Rudy Camacho.

Le Français a dû laisser sa famille à plusieurs reprises lors de la dernière année dans le but de remplir ses fonctions de joueur.

Il ne s’est jamais caché pour dire qu’il trouvait cela particulièrement difficile de laisser sa femme et ses enfants pendant de longs mois.

Camacho a dû justement à nouveau s’isoler chez lui durant la pause, malgré le fait qu’il est vacciné deux fois.

Lorsqu’il a pris connaissance du passe-droit accordé aux joueurs de hockey par le gouvernement canadien, il s’est posé plusieurs questions.

« J’ai entendu ça aussi oui. Mais si eux ont le droit, pourquoi nous on n’a pas ce même droit? On a hâte nous aussi de jouer au Stade Saputo et voir notre famille. À ce que je sache, tous les clubs de la MLS sont vaccinés deux fois. Alors, je ne vois pas ce qui pose problème pour que l’on soit de retour à la maison d’ici la fin du mois. »

Le Canada a annoncé certains allègements à la frontière américaine à partir de juillet, mais seulement pour les Canadiens vaccinés deux fois. Camacho, qui est sans contrat pour 2022, indique qu’il espère ne pas avoir à faire entrer la pandémie dans son équation lorsqu’il aura à décider ce qu’il veut faire de son avenir.

« Je ne veux pas prendre la situation actuelle en considération, j’espère que ça va s’améliorer très bientôt, mais c’est vrai que j’y pense, c’est normal. »

Camacho est d’ailleurs sur le point d’obtenir sa citoyenneté canadienne, lui qui évolue au pays depuis trois ans et demi. Il s’attend à l’obtenir d’ici la fin de l’année 2021.

Avec l'Équipe Canadienne?

Si jamais la porte s’ouvre, Camacho dit qu’il ne détesterait pas arborer le maillot du Canada avec l’équipe nationale. 

« La question, il faudrait la poser au sélectionneur (John Herdman), s’il ne veut pas de moi, ça règle la question. Je pense que j’ai besoin d’un passeport canadien par contre, je ne suis pas certain. Mais à partir du moment où j’ai ma citoyenneté, et que je sais que je vais faire ma vie ici, c’est sûr que ce sera dans le coin de ma tête. »

Camacho, que plusieurs qualifient comme le joueur le plus utile à l’équipe cette saison avec le CF Montréal, reconnaît qu’avec le retour au jeu de Luis Binks, il n’est pas impossible que son rôle change.

« C’est juste une option de plus, on connaît les qualités de Luis, nous avons tellement de joueurs capables de bien jouer, tous les défenseurs centraux ont connu de bons matchs cette saison. Dans mon cas, peu importe où on me place, je ferai de mon mieux pour aider l’équipe. »

Un nouvel entraîneur des gardiens

Romuald Peiser est le nouvel entraîneur des gardiens, il remplace Rémy Vercoutre qui a quitté l’équipe la semaine dernière. Celui qui travaillait pour l’AS Gatineau avec les juvéniles fait donc le saut chez les professionnels. 

« Je n’ai pas encore parlé à Rémy Vercoutre, je vaux me faire ma propre idée sur les gardiens. Je le contacterai la semaine prochaine. »

C’est Marc Dos Santos qui avait fait venir Peiser en Amérique du Nord, il occupait le même poste à San Francisco lorsque Dos Santos et son équipe ont remporté le championnat de la NASL en 2017.

« C’est un groupe heureux ici, c’est très bien comme ambiance. Sebastian et Clément travaillent déjà très fort et j’ai hâte de rencontrer James Pantemis... »

Pantemis est présentement avec l’équipe nationale du Canada, qui jouera samedi et mardi deux matchs de qualification cruciaux face à Haïti en vue de la Coupe du monde 2022.

Musique
En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.