• Accueil
  • Les mentors de Guillaume et de Maxim chez le Canadien

Les mentors de Guillaume et de Maxim chez le Canadien

Les mentors de Guillaume et de Maxim chez le Canadien
La Poche Bleue - «Price, un des trois meilleurs coéquipiers que j'ai eu dans ma carrière» - Guillaume Latendresse

29:20

De l’enfance à la vie de jeune adulte, pas mal tout le monde va se découvrir un mentor et cela se mesure aisément dans le monde du sport.

En conversation avec l’animateur Mario Langlois, Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse de La Poche bleue évoquent les coéquipiers qui les ont marqués au sein du Canadien de Montréal.

« Tu as un mentor pour chaque étape dans ta vie, assure Maxim Lapierre. Ça commence avec ta famille, et après, tu as tes entraîneurs dans le hockey mineur qui te transmettent certaines valeurs. Et après, tu arrives dans le junior majeur. J’ai eu la chance d’avoir Alain Vigneault qui m’a aidé à devenir un professionnel au hockey. »

« Et dans la Ligue nationale, il y a les vétérans. La première fois que j’ai mis le chandail du Canadien de Montréal dans le vestiaire, avant un match, tu te dis que c’est vrai : ce n’est plus le repêchage, ce n’est plus une pratique au Centre Bell. Tu sautes sur la glace dans huit minutes. 

« Francis Bouillon s’était levé et il s’est mis à applaudir. En dedans de moi, ça a fait : Tabarouette! Ça n’a pas de bon sens! Francis applaudissait parce qu’il réalisait ce que ça représentait pour un Québécois de mettre le chandail du Canadien. Et à partir de là, Francis nous parlait tout le temps. Notre confiance était au maximum. »

Guillaume Latendresse, lui aussi, a été impressionné par des vétérans.

« Moi, un gars qui m’a marqué : Alex Kovalev. Ce n’est pas le gars qui parlait le plus, mais le gars était une légende. C’était une « all-star ». Il nous traitait comme ses « buddys ». C’est un des gars les plus drôles… C’est un des gars qui détend le plus l’atmosphère. Moi, j’ai adoré Kovy.

 

« Dès fois, on regarde des vedettes et on se demande comment sont ces gars-là? C’est marquant d’une autre façon. Kovy ne m’a pas parlé comme Bouillon m’a parlé, mais juste par sa prestance, juste l’aura que ce gars-là avait, moi, ça m’a marqué dans ma carrière. »

Balados du samedi
En direct de 14:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.