• Accueil
  • Eleider Alvarez voudrait terminer ça différemment

Eleider Alvarez voudrait terminer ça différemment

Eleider Alvarez voudrait terminer ça différemmentEleider Alvarez (Patrick Lamarche/Flash Québec)
Des nouvelles de boxe et de l'Impact avec Jeremy Filosa

17:27

Trois semaines après sa défaite face à Joe Smith Fils, il n’est plus vraiment question de retraite pour le boxeur Eleider Alvarez. Au lendemain de ce revers, son entraîneur s'interrogeait sur la pertinence de continuer pour le boxeur d’origine colombienne.

Mais, après avoir pris le temps de décortiquer la situation, le groupe penche vers l’option d’aider l’ancien champion du monde à poursuivre sa carrière.

Mais attention, les gens dans l’entourage d’Alvarez ont demandé des garanties.

Par exemple, son entraîneur Marc Ramsay désire absolument voir son poulain commencer à préparer son après carrière.

« Je ne veux pas qu’Eleider se retrouve devant rien quand ce sera terminé. Ces gars-là, comme Artur Beterbiev aussi, nous les avons sortis de leur milieu pour les emmener ici, on a une responsabilité envers eux. Au niveau de leur santé, mais aussi pour assurer leur avenir.»

Pour le promoteur Yvon Michel, il est important pour Eleider de faire de la boxe une priorité absolue.

« Il n’est pas facile pour tout le monde lorsque l’argent et la gloire arrivent de garder autant de motivation. Je crois qu’Eleider a compris ça après sa victoire de championnat du monde. Mais à son âge (36 ans) tu ne peux plus rien laisser au hasard. »

Ramsey partage l’opinion du promoteur.

« Eleider ralenti un peu, on le voit dans les chartes que l’on garde sur ses performances dans le gymnase. Ce n’est rien d’alarmant, mais ça veut dire qu’il doit mettre toutes les chances de son côté. Ça veut dire dans son entrainement, dans son alimentation, dans son sommeil. Le talent n’est plus suffisant à un moment donné. »

Yvon Michel y voit une ressemblance avec la carrière de Jean Pascal. Ce dernier est venu cogner à la porte de l’entraineur Stéphane Larouche, dans le but de voir s’il le prendrait sous son aile. Larouche a accepté avec certaines conditions strictes. Le mariage a finalement été bénéfique pour le double champion du monde.

Ramsey comprend aussi qu’Alvarez désire terminer sa carrière sur une note plus positive, et il est prêt à poursuivre avec lui dans ce projet.

« Ça me ferait plaisir de l’accompagner là-dedans, pour encore deux ou trois combats, mais je dois voir dans le gymnase qu’il est capable de tenir tête à ses adversaires, même lors des sessions de « sparring ». Il doit me démontrer quelque chose. »

Mais pour Michel, il est clair qu’il doit faire un ménage dans sa vie avant de poursuivre. Son agent Stéphane Lépine aborde dans le même sens.

« S’il revient, il faut que ce soit pour les bonnes raisons, il n’y a pas que l’argent dans la vie. Il doit se dévouer à 100% à son sport. Après être devenu champion du monde, Alvarez m’écoutait moins, avec les résultats que l’on connait. Il ne peut plus tourner les coins ronds. »

Selon Lépine, Alvarez ne sait toujours pas ce qu’il veut faire de son après carrière, mais peu importe, il doit commencer à préparer cela aujourd’hui.

« Ce n’est vraiment pas facile l’après-carrière pour un boxeur. C’est un sport vraiment cruel. Parfois je lui parle de devenir entraineur pour le grand public, mais si c’est le cas, il doit commencer à apprendre à être entraineur dès aujourd’hui. »

Des problèmes dans sa vie personnelle

Eleider a vécu des moments difficiles lorsqu’il a dû reconsolider sa vie familiale colombienne avec sa nouvelle vie de boxeur en Amérique du Nord.

Il était devenu moins clair dans son esprit comment gérer le tout, une fois être devenu champion du monde. Sa conjointe et ses enfants sont maintenant ici à Montréal, mais tout n’est pas encore clair dans son esprit aujourd’hui. 

Il doit faire la paix spirituellement entre qui il était lorsqu’il a quitté sa famille en Colombie il y a plusieurs années, et qui il est aujourd’hui. Et surtout si l’un et l’autre peuvent coexister. 

En direct de 18:30 à 21:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.