• Accueil
  • L'Impact laisse filer une avance de trois buts: match nul de 3-3

L'Impact laisse filer une avance de trois buts: match nul de 3-3

L'Impact laisse filer une avance de trois buts: match nul de 3-3PC/Graham Hughes

En avance 3-0 après 56 minutes de jeu, les joueurs de l’Impact de Montréal ont vu ceux du FC Dallas en inscrire autant dans la dernière demi-heure de jeu, samedi, et se contenter d’un verdict nul de 3-3.

Ryan Hollngshead, bien servi par un coup de pied de coin, a logé le ballon dans le but montréalais à la 90e minute de jeu afin de priver la formation montréalaise de deux précieux points au classement.

Un doublé de Lassi Lappalainen en première demie avait donné le ton. Le Finlandais a touché la cible à la 8e minute de jeu ainsi que dans les arrêts de jeu, chaque fois, à la suite d’erreurs des joueurs de Dallas. Un ballon perdu dans le premier cas, un ballon donné dans le second.

Opportuniste à chaque occasion, Lappalainen a ainsi inscrit ses 3e et 4e buts depuis qu’il s’est joint à l’Impact. Orji Okwonkwo (56e), à la suite d’un jeu préparé par Saphir Taïder et Lappalainen, a inscrit le 3e but de la formation montréalaise.

La situation s’est gâtée par la suite. Un but de Zdenek Ondrasek (59e), puis une main de Ken Krolicki (85e) dans la zone de réparation, qui a permis un tir de pénalité à Reto Ziegler, a réduit l’écart à un but.

Et comme c’est arrivé – trop – souvent cette saison, c’est encore une situation de jeu arrêtée qui a coûté cher à l’Impact dans les derniers instants de la rencontre.

« Ça arrive dans le football », a répondu Rémi Garde sur un ton monocorde, lorsqu'il s'est fait demander comment expliquer un tel revirement de situation.

« On n'a pas assez joué en deuxième mi-temps, ni offensivement, ni défensivement. On n'a pas pu ou pas su, peut-être pas pu par le fait qu'on est dans une série de matchs qui est très demandante. Je pense qu'on a un peu trop reculé et on n'a pas bien utilisé les cartouches offensives qu'on avait en deuxième mi-temps. »

L'Impact (10-13-4) s'en tire plutôt bien puisqu'il demeure au septième rang du classement de l'Association Est — dernier échelon donnant accès aux séries éliminatoires. Les trois principaux clubs contre lesquels l'Impact bataille pour accéder aux séries éliminatoires — le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, le Orlando City SC et le Toronto FC — ont tous livré des matchs nuls samedi.

Ainsi, avec 34 points, l'Impact demeure à un point de la Nouvelle-Angleterre et à égalité avec Orlando City SC et Toronto FC, à une semaine d'un autre match crucial à Toronto samedi prochain.

« Immédiatement après le match, c'est très difficile de trouver une forme de consolation lorsque vous menez 3-0 et que, finalement, vous n'obtenez qu'un seul point, a déclaré Garde. Nous ne surveillons pas trop nos adversaires, a-t-il ajouté. De toute façon, nous aurons besoin de gagner des matchs d'ici la fin de la saison pour participer aux séries. Sinon, nous n'y serons pas. C'est très simple. »

Encore Lappalainen

L'Impact a pris rapidement les devants, à la 8e minute, à la suite d'une erreur de Matt Hedges.

L'arrière du FC Dallas a laissé un ballon lui filer entre les jambes alors qu'il était à la hauteur de la surface de réparation. Placé derrière lui, Lappalainen s'est emparé du cuir et le Finlandais a dirigé le ballon dans le coin droit du filet adverse avec précision.

Lappalainen a obtenu un deuxième cadeau durant les arrêts de jeu. Cette fois, c'est le milieu de terrain Jesus Ferreira qui fait une bourde colossale. Ce dernier a servi au Finlandais un ballon directement au pied. Lappalainen a foncé à toute vitesse vers le filet adverse et il a fait mouche à peu près au même endroit que précédemment. 

L'Impact a ajouté à son avance à la 56e minute, lorsque Saphir Taïder a fait un beau centre pour Orji Okwonkwo qui a poussé le ballon dans le fond du filet en étirant la jambe droite: 3-0 Montréal.

Quelques minutes plus tard, Evan Bush n'a pu contrôler le ballon après avoir fait un arrêt et Zdenek Ondrasek n'a pas raté pas sa chance d'une telle distance.

Une main de Ken Krolicki a mené à un tir de pénalité de Reto Ziegler à la 85e minute, ce qui a réduit l'écart à 3-2, et une tête de Ryan Hollingshead a créé l'égalité à la 90e minute. du déjà vu pour l'Impact.

Trudeau-Landry
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.