12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Équité salariale: les Suédoises boycottent leur camp préparatoire

Équité salariale: les Suédoises boycottent leur camp préparatoire

Équité salariale: les Suédoises boycottent leur camp préparatoireAP

STOCKHOLM - Les meilleures joueuses de hockey suédoises ont refusé de participer à un camp préparatoire jeudi, ainsi qu'au prochain tournoi international qui sera présenté en Finlande, afin de poursuivre la lutte des équipes nationales féminines pour obtenir l'équité salariale.

La Fédération suédoise de hockey a indiqué qu'elle avait été informée d'un éventuel boycottage, mais qu'elle avait été « surprise » de la décision.

Au total, 43 joueuses sont impliquées dans le boycottage, qui porte essentiellement sur leurs mauvaises conditions salariales alors qu'elles représentent leur pays. Les joueuses devaient se rapporter au camp préparatoire jeudi en banlieue de Stockholm, en prévision du Tournoi des cinq nations — auquel participeront la Russie, le Japon, la République tchèque et la Finlande — qui commencera mardi prochain.

Un communiqué a été diffusé sur les réseaux sociaux par la Suédoise Erika Grahm, dans lequel elle écrit que cette décision a été prise « pour développer et créer de meilleures conditions » dans l'équipe nationale afin « d'encourager et de respecter » la génération actuelle ainsi que les prochaines. Le document précise que les demandes des joueuses ne sont pas « déraisonnables », sans préciser la nature du litige.

Ce geste est semblable à celui qui a été posé il y a deux ans en Amérique du Nord, où l'équipe américaine a menacé de boycotter les Championnats du monde de 2017 présentés dans son pays, afin de militer en faveur d'une hausse salariale et de meilleures conditions de travail.

Elles ont conclu une entente de quatre ans avec USA Hockey qui a vu leur salaire grimper à 4000 $US par mois, avec la possibilité d'empocher jusuqu'à 71 000 $ par an et 129 000 $ pendant les années olympiques.

En direct de 03:00 à 04:30
3261
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.