12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Si je ne joue pas un autre match des séries en carrière, je m'en fous» -David Perron

«Si je ne joue pas un autre match des séries en carrière, je m'en fous» -David Perron

«Si je ne joue pas un autre match des séries en carrière, je m'en fous» -David PerronAP

BOSTON - Auteur de 16 points, dont 7 buts en 26 matchs lors des séries 2019, le troisième séjour de David Perron dans l'uniforme des Blues de Saint-Louis aura finalement été le bon.

Au même moment l'an dernier, il était arrivé à court, finaliste au précieux trophée dans l'uniforme des Golden Knights de Vegas.

Nos collègues de Cogeco en Estrie ont joint l'attaquant des Blues, qui est originaire de Sherbrooke. Ils lui ont parlé tôt jeudi matin alors que Perron venait d'arriver à Saint-Louis avec ses coéquipiers.

3:51

David Perron: On a refusé de baisser les bras!!

«Il y a des anciens des Blues qui nous accueillent et qui pleurent en prenant la Coupe Stanley dans leurs bras. On continue le party; on va voir ce que ça va donner!»

Après 51 ans et trois tentatives infructueuses, les Blues et Perron ont donc enfin pu dire: ça y est.

«J'aii vécu toutes sortes d'affaires. Je suis juste content d'avoir gagné la Coupe Stanley... J'ai fait la bonne décision et maintenant si je ne joue pas un autre match des séries en carrière, je m'en fous.»

Binnington très solide

Ryan O'Reilly, nommé joueur par excellence des séries, et Alex Pietrangelo ont fait mouche au premier vingt pour lancer l'équipe vers un ultime gain de 4-1 à Boston; la recrue Jordan Binnington a rebondi devant le filet avec 32 arrêts.

Le jeune gardien, qui a été remplacé devant le filet lors d'un revers de 7-2 lors du troisième affrontement de la finale, n'était à quelques minutes de signer un jeu blanc.

«Il s'est repris en main. Nous savions qu'il allait le faire. Il a connu une première période époustouflante. Sa confiance, son style et son estime de lui-même, c'était incroyable. Nous étions les négligés tout au long de la série. Nous le savions. Nous savions que les gens ne croyaient pas que nous avions une chance de gagner, mais nous avons cru en notre groupe et c'est tout ce qui compte.»

En direct de 15:00 à 17:00
2725
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.