12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Hamilton remporte le Grand Prix de Chine

Hamilton remporte le Grand Prix de Chine

Hamilton remporte le Grand Prix de ChinePhoto: AP
Le pilote Mercedes Lewis Hamilton

SHANGHAI — Après avoir connu sa part d'ennuis en début de week-end, le pilote Mercedes Lewis Hamilton a apporté les ajustements nécessaires à son style de pilotage pour remporter le Grand Prix de Formule 1 de Chine, dimanche, signant du même coup une deuxième victoire d'affilée.

Il s'agissait du 1000e Grand Prix de l'histoire de la F1, et Hamilton en a profité pour signer sa 75e victoire en carrière. De plus, il a permis à Mercedes d'enregistrer un autre doublé, car son coéquipier Valtteri Bottas, parti de la position de tête, a terminé deuxième. L'équipe allemande est donc devenue la première depuis Williams en 1992 à enregistrer trois doublés lors des trois premières épreuves d'une saison.

«J'ai dû être vraiment dynamique pour changer mon style de pilotage habituel, pour qu'il soit différent. Je n’y suis vraiment arrivé qu’à la fin des qualifications, puis au départ, a expliqué Hamilton. J'ai progressivement repris mon style de pilotage habituel pendant la course, et dès que je me suis retrouvé en tête, j'ai appliqué mon plan de match et me suis assuré de l'emporter.»

Ce résultat a permis aux Flèches d'argent de réitérer leur dominance en ce début de saison, et de resserrer leur emprise sur le championnat des constructeurs. Hamilton a cependant tenu à minimiser l'impact de cette victoire sur la lutte que Mercedes livre à son éternelle rivale, Ferrari.

«Je n'ai pas l'impression que nous sommes l'équipe à battre, a confié le champion du monde en titre. Je crois cependant que nous affichons la progression la plus constante, que ce soit au niveau du programme, des arrêts aux puits, des performances en qualifications ou de celles en course, nous tournons à 90 pour cent de notre plein potentiel.»

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel a complété le podium, devant le pilote Red Bull Max Verstappen. Le coéquipier de Vettel au sein de la 'Scuderia', Charles Leclerc, a complété le top-5.

«Je suis satisfait du podium, mais nous étions trop lents aujourd'hui, a commenté Vettel. Nous n'avions pas de rythme; nous ne pouvions suivre les Mercedes. Je crois néanmoins que nous disposons d'une bonne voiture, mais qu'elle n'est pas exploitée à son maximum. J'espère que nous pourrons bientôt trouver ce qui fait défaut.»

Daniel Ricciardo a croisé le fil d'arrivée pour la première fois en 2019, à bord de sa Renault. L'Australien a pris la septième position, après être parvenu à repousser les attaques de Sergio Perez.

Ce dernier a permis à Racing Point de porter à trois sa série de courses avec au moins un point de classement, en vertu de sa huitième place. Pour sa part, le Québécois Lance Stroll n'a pu faire mieux que le 12e échelon.

Une mauvaise stratégie

Après la course, le pilote de Mont-Tremblant a expliqué qu'il avait opté pour une mauvaise stratégie d'arrêts aux puits, permettant au pilote Toro Rosso Alexander Albon de le devancer et de s'adjuger la 10e position.

«Je crois que nous aurions pu réussir un meilleur résultat, a dit Stroll, visiblement déçu. Nous étions devant (Alexander) Albon avant l'arrêt aux puits, puis il nous a dépassés et a marqué un point. C'est décevant.»

Ce résultat est d'autant plus impressionnant pour le pilote d'origine thaïlandaise qu'il était parti de la ligne des puits, après avoir été victime d'une violente sortie de piste la veille lors de la troisième séance d'essais.

«Je suis vraiment heureux. Je dois donner le crédit à l’équipe, car après ça (l'accident), les perspectives étaient un peu sombres, et j'étais un peu pessimiste, a reconnu Albon, nommé le pilote du jour. Les gars ont fait du très bon travail hier soir en remplaçant le châssis, alors je dois leur donner le crédit. Ce point est bien mérité.»

Stroll aura l'occasion de se reprendre très rapidement puisqu'il se déplacera, en compagnie de ses collègues, vers Bakou, où aura lieu le Grand Prix d'Azerbaïdjan le 28 avril.

C'est à cet endroit qu'il a connu ses plus grands succès en carrière, après avoir notamment terminé troisième au volant de sa Williams en 2017 — il s'agissait alors de son premier podium en carrière en F1. Stroll a aussi pris la huitième position au même endroit l'an dernier, en dépit des lacunes du bolide Williams. 

En direct de 00:00 à 03:00
1690
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.