• Accueil
  • Le réseau « tient le coup », assure le CISSSO
Hausse des hospitalisations

Le réseau « tient le coup », assure le CISSSO

Le réseau « tient le coup », assure le CISSSO
Archives - 104.7 Outaouais

Le pic des hospitalisations ne semble toujours pas avoir été atteint en Outaouais. 

Encore aujourd'hui, on constate une hausse des personnes qui occupent un lit d'hôpital avec un diagnostic positif à la COVID-19. 

On compte présentement 128 hospitalisations dans la région, dont 4 aux soins intensifs. 

Par ailleurs, la directrice des soins infirmiers au CISSS de l'Outaouais a indiqué que 28% des personnes hospitalisées ne sont pas adéquatement vaccinées. 

Marie-Ève Cloutier a également donné des précisions sur le nombre de personnes hospitalisées en raison du virus versus celles hospitalisées avec la COVID-19.

42% des usagers qui sont dans nos lits d'hospitalisations de courte durée ont des soins qui sont reliés à un premier diagnostic de la COVID. Ces patients là sont admis parce qu'ils ont des effets secondaires reliés au virus et doivent être soignés. 58% des autres patients hospitalisées y sont pour une autre raison secondaire, mais se retrouve à avoir un diagnostic positif à la COVID-19.

Le réseau « tient le coup »

Le manque de main-d'oeuvre se fait toujours ressentir fortement dans le réseau de la santé en Outaouais.

Avec plus de 500 employés en isolement, entre 90 et 100 lits sont toujours fermés dans la région. 

Malgré tout, la pdg adjointe du CISSSO, France Dumont, assure que le réseau tient le coup. 

Malgré qu'on sait que notre réseau a des faiblesses, actuellement, devant cette montée de cas d'hospitalisations, devant cette pandémie difficile, je pense qu'on peut être fière de notre réseau de la santé et ce qu'il est capable d'offrir à la population.

Par ailleurs, le CISSS de l'Outaouais indique que deux à trois transferts de patients vers des CHSLD sont effectués chaque jour. 

On assure toutefois que ces transferts sont effectués dans un contexte sécuritaire afin d'éviter tout risque de contamination. 

 

Délestage

Le délestage en Outaouais est minimisé en Outaouais, malgré la situation actuelle. 

C'est ce qu'a indiqué la PDG adjointe du CISSSO en point de presse aujourd'hui. 

France Dumont souligne même que du rattrapage a été effectué au niveau de la liste d'attente. 

On peut même dire, si on fait le point de la situation difficile que nous avions au mois d'août avec 10 500 patients sur la liste d'attente, on a réussi tout de même à la résorber à 8 800. Évidemment, c'est encore loin de nos objectifs et c'est encore beaucoup plus que ce que nous avions avant la pandémie.

Actuellement, il n'y a aucun délestage dans les blocs opératoires. 

Ce sont surtout les cliniques externes qui sont touchées par le délestage. 

Musique
En direct de 18:00 à 22:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.