• Accueil
  • «Toutes les décisions doivent être prises dans l’intérêt de l’enfant»
Loi sur la protection de la jeunesse

«Toutes les décisions doivent être prises dans l’intérêt de l’enfant»

«Toutes les décisions doivent être prises dans l’intérêt de l’enfant»
Lionel Carmant
PC

Le gouvernement Legault a déposé, mercredi, un projet de loi pour améliorer la protection des enfants.

Ce projet de loi fait suite aux recommandations de Régine Laurent qui a présidé la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse. Commission mise sur pied à la suite du décès de la fillette de Granby.  

Selon ce projet de loi, l’intérêt de l’enfant primera sur celui de sa famille biologique. 

«C’était une loi vieille de 40 ans et à cette époque, la famille biologique était un concept important. Maintenant, on sait que ce qui compte, c’est l’amour qu’il reçoit et que la famille peut prendre différentes formes»

«Maintenant, toutes les décisions doivent être prises dans l’intérêt de l’enfant et ça, le plus rapidement possible, pour qu’il ait une famille pour la vie. Et si l’enfant retourne dans son milieu familial, ça doit être d’abord dans son intérêt primordial»

Meilleure communication

Un autre changement appréciable apporté par ce projet de loi est celui qui permet aux intervenantes de la DPJ de partager des informations essentielles avec d'autres personnes qui gravitent dans la vie de l'enfant, comme les responsables de sa famille d'accueil ou son enseignante. 

«On permet aussi aux intervenantes de la DPJ d'aller chercher plus d'informations sur l'enfant ou sa famille auprès d'infirmières et de médecins. Si ça améliore le bien-être de l'enfant ou protège sa vie, ils doivent venir partager cette information. La vie d'un enfant est plus importante que le secret professionnel»

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.