• Accueil
  • La situation se détériore | Quand 50 % des visiteurs quittent l'urgence sans avoir vu un médecin...

La situation se détériore | Quand 50 % des visiteurs quittent l'urgence sans avoir vu un médecin...

La situation se détériore | Quand 50 % des visiteurs quittent l'urgence sans avoir vu un médecin...Cogeco Média
Plan de contingence et délestage - La pression est accrue dans les urgences du Québec

12:48

Plan de contingence et délestage - La pression est accrue dans les urgences du Québec

Entrevue Mindie Fournier, porte-parole d'un mouvement citoyen qui dénonce la fermeture de l'urgence de Senneterre la nuit et Dr Gilbert Boucher, président de l'Association des spécialistes en médecine d’urgence du Québec.

Détails

Avec Paul Arcand Dans Puisqu'il faut se lever

Si la situation continue à se détériorer dans les urgences au cours des prochaines semaines, plusieurs d'entre elles devront fermer leur salle d'attente.

C'est ce qu'avance le président de l'Association des spécialistes en médecine d'urgence du Québec, le docteur Gilbert Boucher, qui était en entrevue au micro de Paul Arcand, lundi matin. 

De plus en plus de personnes quittent des urgences sans avoir vu de médecin.

La semaine dernière à Saint-Jérôme, cette proportion a atteint 50%.

Est-ce que des renforts de l'Armée canadienne ou de la Croix-Rouge, comme on le réclame en Alberta, pourraient faire diminuer la pression?

Le docteur Boucher a fait valoir qu'il ne s'agissait pas d'une solution miracle.

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.