• Accueil
  • Bientôt au tour des travailleurs essentiels et malades chroniques | «Les vaccins ne dorment pas dans les congélateurs»

Bientôt au tour des travailleurs essentiels et malades chroniques | «Les vaccins ne dorment pas dans les congélateurs»

Bientôt au tour des travailleurs essentiels et malades chroniques | «Les vaccins ne dorment pas dans les congélateurs»Photo Émilie Nadeau
Conférence de presse 17h00

36:43

Piqué au vif par les critiques au sujet des plages horaires non remplies pour des rendez-vous de vaccination, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a tenu à rassurer la population qu’aucune dose de vaccin contre la COVID-19 n’était gaspillée.

Le ministre Dubé a indiqué que les doses non utilisées à Montréal par la clientèle des 60 ans et plus a été redirigées en région.

«Tous les vaccins sont administrés dans les jours qui suivent leur réception. Depuis le mois de décembre, on a administré 1,6 million de doses. Les vaccins ne dorment pas dans les congélateurs»

Travailleurs essentiels et malades chroniques

Mais en raison de l’augmentation des vaccins reçus à compter de cette semaine, le ministre Dubé a indiqué que la campagne de vaccination massive allait maintenant se tourner vers les groupes prioritaires de catégorie 8 et 9, soit les personnes atteintes de maladies chroniques et les travailleurs essentiels.

Par définition, les travailleurs essentiels regroupent notamment les professeurs, les éducatrices, les policiers, les ambulanciers, les pompiers et les gardiens de prison.

Il a également mentionné que la vaccination sera offerte à toutes les personnes de 60 ans et plus à travers le Québec d'ici la fin de la présente semaine.

Plus de détails seront révélés au cours d’un point de presse qui aura lieu mercredi.

Dès jeudi pour les 55 ans et plus

Autre bonne nouvelle annoncée par le ministre Dubé: les personnes âgées de 55 ans et plus pourront se faire vacciner dès le jeudi 8 avril en prenant rendez-vous sur la plate-forme gouvernementale. 

Christian Dubé a indiqué que 350 000 vaccins d'AstraZeneca seront disponibles pour cette clientèle. 

Cette vaccination sera offerte dans des sites spécifiques comme au Palais des Congrès, au stade Olympique ou en pharmacies sur la Rive-Nord et Rive-Sud de Montréal.

Il sera également possible de se faire vacciner sans rendez-vous dans les grands centres. 

Le ministre Dubé s'est fait rassurant quant aux craintes de thromboses liées au vaccin d'AstraZeneca en rappelant qu'il a lui-même reçu ce vaccin il y a presque trois semaines et qu'il se porte à merveille. 

«Les experts ont réitéré que tous les vaccins sont sécuritaires et efficaces. Et que les bénéfices dépassent largement les risques de tous les vaccins. Et je vais vous dire, avec un sourire en coin, que j'en suis un bel exemple. Ça va faire presque 3 semaines que j'ai été vacciné avec AstraZeneca et mon premier ministre dit que je vais encore très bien. Il y a juste mon Wifi qui ne fonctionne pas, mais ça, c'est une autre histoire»

Commentaires sur la conférence de presse !

9:03

Point de presse du trio santé: résumé des questions de journalistes

10:37

Musique
En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.