• Accueil
  • COVID-19 | «En janvier, ça risque de se compliquer» -Le Dr Karl Weiss

COVID-19 | «En janvier, ça risque de se compliquer» -Le Dr Karl Weiss

COVID-19 | «En janvier, ça risque de se compliquer» -Le Dr Karl WeissPhoto: La Presse canadienne

Depuis quelque temps, la pandémie de COVID-19 est assez stable au Québec. Selon le Dr Karl Weiss, microbiologiste et infectiologue à l'Hôpital général juif de Montréal, le plan du gouvernement Legault est raisonnable. Or, il aura un prix.

Dr Karl Weiss, microbiologiste et infectiologue à l'Hôpital général juif de Montréal

10:32

Dr Karl Weiss, microbiologiste et infectiologue à l'Hôpital général juif de Montréal

Est-ce que le plan de Québec pour le temps des Fêtes tient la route?

Détails

«Les chiffres sont stables depuis quelques semaines. Le système hospitalier n’a pas débordé. Loin de là. Depuis cinq semaines, le nombre de cas d’infection reste à peu près dans le même intervalle; il varie entre 900 et 1300 cas. Comparativement aux États-Unis et à certains pays européens (France et Italie, notamment), la pandémie est maîtrisée au Québec. […] Les quatre jours de permission sont un risque calculé par le gouvernement. Celui-ci tente de minimiser les impacts en sortant les enfants des écoles plus longtemps et en interdisant des rassemblements au Jour de l’An.»

«Par contre, il y a de fortes chances que les cas augmentent en janvier, à la suite de la période des Fêtes. Le système de santé, pour diverses raisons, sera probablement surchargé durant ce mois. S’il y a une troisième vague, elle risque de commencer à la mi-janvier.»

Les dessous de l'immobilier
En direct de 11:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.