12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • COVID-19 dans les camps de jour | «C'était prévisible, on s'y attendait» - Marie-Claude Roy, pédiatre

COVID-19 dans les camps de jour | «C'était prévisible, on s'y attendait» - Marie-Claude Roy, pédiatre

COVID-19 dans les camps de jour | «C'était prévisible, on s'y attendait» - Marie-Claude Roy, pédiatreGetty Images
Éclosion de covid-19 dans un camp de jour de Boucherville: quelles sont les mesures sanitaires appliquées pour réduire le plus possible la propagation du virus?

6:08

Éclosion de covid-19 dans un camp de jour de Boucherville: quelles sont les mesures sanitaires appliquées pour réduire le plus possible la propagation du virus?

Anne-Frédérique Morin, directrice générale adjointe de l’Association des camps du Québec  

Détails

Une éclosion de coronavirus est survenue dans un camp de jour à Boucherville, en Montérégie, au terme de laquelle 27 enfants et membres du personnel ont été infectés.

Les éclosions auraient commencé le 20 juillet au camp Charlot l’escargot. Le camp est présentement fermé.

Marie-Claude Lavallée discute de la situation avec deux intervenants du milieu : Anne-Frédérique Morin, directrice-générale adjointe de l’Association des camps du Québec et la docteure Marie-Claude Roy, pédiatre au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Sherbrooke.

« On savait dans quoi on s’embarquait quand on a décidé d’ouvrir les camps au Québec. Il n’y avait pas de risque zéro », souligne d’entrée Anne-Frédérique Morin.

« Oui, c’est une grosse éclosion. C’est beaucoup de cas. Par contre, c’est la seule grosse éclosion. Jusqu’à maintenant, on avait eu des camps de jour où l’on retrouvait peut-être d’un à trois cas. L’été est quand même assez avancé. »

Éclosion dans les camps de jour: doit-on s'inquiéter pour la rentrée scolaire?

5:53

Éclosion dans les camps de jour: doit-on s'inquiéter pour la rentrée scolaire?

Dre Marie-Claude Roy, pédiatre CHU Sherbrooke

Détails

Pour sa part, la docteure Marie-Claude Roy n’est guère surprise d’une telle éclosion dans les camps de jour.

« C’était prévisible, dit-elle. On s’y attendait. On s’y attend aussi pour la rentrée.

« Depuis le printemps, avec l’ouverture des garderies, des écoles à l’extérieur du Grand Montréal et maintenant avec les camps de jour, c'était inévitable. C’était normal qu’il y ait des éclosions : des petites, des plus grandes. »

« On s’y attend pour la rentrée, mais je ne pense pas qu’on doive être inquiet outre mesure du fait qu’il y ait des éclosions. »

En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.