• Accueil
  • Moment émouvant pour Mario Goupil: le CLSC va enfin pouvoir injecter de l'édaravone à sa conjointe

Moment émouvant pour Mario Goupil: le CLSC va enfin pouvoir injecter de l'édaravone à sa conjointe

Moment émouvant pour Mario Goupil: le CLSC va enfin pouvoir injecter de l'édaravone à sa conjointe98,5 FM
Paul Arcand

Les derniers jours ont été intenses en émotions pour Mario Goupil qui a d'ailleurs appris jeudi après-midi, à son grand bonheur, que l'équipe médicale du CLSC de sa région allait maintenant administrer l'édaravone à sa conjointe dès vendredi.

Il y a un mois, le couple a entrepris les démarches pour mettre la main sur ce médicament, qu'ils appellent «l'aide médicale à vivre», et qui permet de prolonger la vie des gens qui souffrent de la sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Puisque le médicament est approuvé par Santé Canada, mais pas disponible en raison de son prix trop dispendieux, le couple s'est tourné vers le Japon pour s'approvisionner.

«Si Mme McCann était vraiment touchée par ce qui nous arrive, elle m'aurait accordé une petite demi-heure Québec; je lui aurais demandé où elle prend ses 330 patients au coût de 62 millions alors qu'il y en a 600 qui ont la SLA au Québec. Si les 600 patients étaient admissibles à l'édaravone, ça reviendrait à 87$ par jour le coût du médicament... Y a des médicaments qui coûtent pas mal plus cher que ça et qui sont disponibles au Québec.»

En direct de 12:00 AM à 3:00 AM
1835
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.