• Accueil
  • «75% des jeunes admis aux urgences en coma éthylique le sont après avoir consommé des spiritueux»

«75% des jeunes admis aux urgences en coma éthylique le sont après avoir consommé des spiritueux»

«75% des jeunes admis aux urgences en coma éthylique le sont après avoir consommé des spiritueux»Getty Images/MediaNews Group

Bien qu’elle soit satisfaite du nouveau règlement de Santé Canada concernant les boissons alcoolisées sucrées, Catherine Paradis, du Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances, estime que les jeunes sont toujours en danger.

Avec l’entrée en vigueur d'un nouveau règlement de Santé Canada, jeudi, la teneur en alcool des boissons alcoolisées sucrées de type «FCKDUP» vendues en portions individuelles ne pourra plus dépasser 25,6 ml pour chaque contenant d'un litre ou moins.

Cela représente l'équivalent d'une consommation ordinaire et demie.

«Avec ce nouveau projet du fédéral, il y a des cannettes qui vont avoir maximum 1,5 verre standard. Ça va réduire le risque de très grande intoxication mortelle comme l’a vécue Athéna Gervais. C’est une bonne nouvelle»

Un danger plus grave

Mais la spécialiste des dépendances croit que les jeunes sont toujours à risque puisque la vente de spiritueux à forte teneur en alcool – vodka, gin - leur est toujours permise.  

«75% des jeunes qui sont admis aux urgences en coma éthylique le sont après avoir consommé des spiritueux. Il va donc falloir regarder ces données avec attention»

Pour éviter ces situations tragiques, madame Paradis propose notamment d'augmenter le prix de ces produits.  Mais elle suggère également de s'inspirer des approches mises de l'avant dans les pays scandinaves, soit de graduer l'accès aux différents alcools en fonction de l’âge.

«Par exemple, dans ces pays, un jeune de 16 ans est autorisé à acheter de l’alcool à 3%. À 18 ans, ils peuvent en acheter à 10% et à 21 ans, 40%... Ça semble porter fruit»

En direct de 18:30 à 20:30
2297
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.