Climat toxique chez Tourisme Outaouais

France Bélisle nie en bloc

France Bélisle nie en bloc
Archives - Zoom

France Bélisle nie en bloc les allégations comme quoi elle a instauré un climat toxique lorsqu'elle était directrice générale de Tourisme Outaouais. 

La candidate indépendante à la mairie s'est retrouvée au coeur de cette saga aujourd'hui après que d'anciennes employés ait partagé leur histoire sur les réseaux sociaux. 

France Bélisle a expliqué qu'elle a dû faire une importante restructuration à son arrivée la tête de Tourisme Outaouais en juin 2015. 

Elle admet qu'une enquête sur son style de gestion a été effectuée à l'interne, mais qu'elle été blanchie.

France Bélisle reconnaît être une femme forte et que, dans certaines situations, elle a pu élevé le ton, mais qu’elle n’aurait jamais humilié, ridiculisé ou harcelé ses employés.

Personne n'est parfait... Ni un gestionnaire, ni un employé. N'importe quelle situation de harcèlement mérite d'être dénoncée et doit être dénoncée, mais le chapeau ne me fait pas.

Action Gatineau

France Bélisle croit qu'Action Gatineau pourrait même être derrière cette action.  

Le parti a toutefois émis une déclaration en réaction à ces propos.

Action Gatineau affirme « très clairement » n'avoir absolument rien à voir avec les allégations qui circulent.

LP, le midi
En direct de 12:00 à 14:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.