• Accueil
  • Aires protégées du gouvernement Legault | «Les compagnies forestières veulent couper dans le sud du Québec» -Luc Ferrandez

Aires protégées du gouvernement Legault | «Les compagnies forestières veulent couper dans le sud du Québec» -Luc Ferrandez

Aires protégées du gouvernement Legault | «Les compagnies forestières veulent couper dans le sud du Québec» -Luc FerrandezPhoto: Onfokus / E+ / Getty Images

Richard Desjardins a écrit à l’Organisation des Nations unies pour dénoncer la «fraude intellectuelle» du gouvernement Legault, à propos des aires protégées. Écoutez les propos de nos chroniqueurs de la Commission Ferrandez-Normandeau.

Selon Desjardins, Québec contrevient à la Convention sur la diversité biologique en ne protégeant que des territoires nordiques. Il voudrait qu'il assure une meilleure protection du territoire au sud du 49e parrallèle, une vaste région où se trouve les Québécois en très grande majorité. 

«Richard Desjardins à de la suite dans les idées. Il a mené un combat pour la sauvegarde de la forêt boréale. Un film, dont il est le principal responsable, avait fait énormément de bruit, il y a une vingtaine d’années. Cette démarche était très pertinente. […] Il accuse le gouvernement de sabotage quant aux aires protégées. Selon moi, son combat est perdu d’avance, car le gouvernement a atteint son objectif de 17 % des aires protégées. On peut remettre en question la manière dont il a été atteint, mais c’est incontestable que la démarche du gouvernement est positive.»

«Je comprends le cri du cœur de Desjardins. Cela dit, je dois reconnaître que la CAQ a fait ce qu’aucun parti politique n’a fait au pouvoir auparavant. Le gouvernement Legault a investi 100 millions $ sur trois ans dans l’acquisition des terrains et dans la protection des rives. Il a atteint son objectif de 17 % des aires protégées, et ce n’était pas si facile. Il a dû s’entendre avec les Premières nations, notamment. […] Richard Desjardins dit que seulement 1 % du territoire a été protégé au sud du 49e parallèle par la CAQ, c’est vrai. Mais, la protection des Chics-Chocs, en Gaspésie, ce n’est pas rien. Maintenant, Desjardins, dans l’ensemble, a tout à fait raison de dénoncer le gouvernement. Seulement 5 % de l'ensemble du territoire au sud du 49e parallèle est protégé… Les maudites compagnies forestières veulent couper dans le sud du Québec ; c’est plus payant.»

Classiques 80-90 (104,7)
En direct de 16:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.