12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Geneviève Guilbault s'excuse... mais «c’est grave ce qu’elle a fait» - Luc Ferrandez

Geneviève Guilbault s'excuse... mais «c’est grave ce qu’elle a fait» - Luc Ferrandez

Geneviève Guilbault s'excuse... mais «c’est grave ce qu’elle a fait» - Luc FerrandezPC
Geneviève Guilbault

9:31

Sommes-nous devenus une société trop exigeante?

Après avoir congédié quelques personnes de sa garde rapprochée parce qu’ils étaient «incompétents», la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, est l’objet de nombreuses critiques.

Lundi, lorsqu’elle a affirmé avoir congédié des employés en raison de leur incompétence, la ministre Guilbault s’est attiré les foudres de plusieurs observateurs politiques.

Elle s’est d’ailleurs excusée à son arrivée à une réunion de cabinet, mercredi matin.

Étoile ternie?

Mais est-ce que le mal est fait pour celle qui est considérée comme une étoile montante de la politique québécoise?

Mercredi, certains médias ont rapporté que derrière l’image immaculée de la ministre se cachaient des excès de colère et de jalousie.

Au micro de Paul Arcand, Alexandre Taillefer et Luc Ferrandez ont analysé la situation.

«Ç'a dû être difficile comme décision à prendre, mais de là à sortir dans les médias et de dire qu’ils étaient incompétents. Malheureusement, ça démontre un certain novice. Il faut qu’elle se reprenne en main, c’est une figure de proue pour les femmes au Québec. Elle inspire confiance. C’est certain qu’elle va se faire ramasser, mais je suis sûr qu’elle va se reprendre»

«Elle a droit à une deuxième chance. Mais madame Guilbault n’a rien compris. C’est grave ce qu’elle a fait. Mais l’impatience dont elle a fait preuve, elle n’est pas la seule à en faire preuve. Simon Jolin-Barrette qui passe pour un premier de classe. Il a torpillé ses dossiers avec le fédéral à cause de la même impatience. C’est un gouvernement impatient, on les comprend, ce sont des réformateurs. Mais ils devront s’ajuster un peu»

En direct de 17:00 à 18:30
2730
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.