12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Fausses nouvelles relayées par des candidats du PPC : «Il y a des complotistes qui se retrouvent là» - Alexandre Taillefer

Fausses nouvelles relayées par des candidats du PPC : «Il y a des complotistes qui se retrouvent là» - Alexandre Taillefer

Fausses nouvelles relayées par des candidats du PPC : «Il y a des complotistes qui se retrouvent là» - Alexandre TailleferPC
Maxime Bernier

Plusieurs candidats québécois du Parti populaire du Canada ont relayé de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux.

C’est le journaliste Simon-Olivier Lorange de La Presse qui en a fait état lundi. La plupart des publications mensongères portaient sur l’islamophobie et la négation des changements climatiques.

Alexandre Taillefer et Luc Ferrandez ont commenté la situation dans un contexte de lancement de campagne électorale au fédéral.

«Ce qu’un parti ne veut pas, c’est qu’un candidat nommé introduise une pelure de banane dans la campagne, car ça peut faire déraper le message d’un chef. Des chefs comme Justin Trudeau et Andrew Scheer sont bien nerveux de retrouver des publications de nature un peu douteuse chez les candidats de leur parti. Mais pour Maxime Bernier, je crois que c’est une bonne chose d’avoir des messages controversés que le chef veut dire, mais qu’il se garde encore une petite gêne de le faire» 

«Les gens qui transfèrent des informations fausses se méfient de l’information officielle et ça regroupe généralement trois sujets: les vaccins, les musulmans qui vont mettre fin à nos valeurs occidentales et le réchauffement de la planète. Ils considèrent que l’information officielle n’est pas assez vigilante et qu’on nous cache quelque chose. Ce sont des hypervigilants. Plus que tu essaies de les convaincre, plus ils pensent que tu essaies de leur mentir»

«Il y a des complotistes qui se retrouvent là et c’est drôlement inquiétant»

Écoutez les deux commissaires commenter les nombreuses théories complotistes qui circulent aux États-Unis, notamment celles du clan de Donald Trump.

En direct de 15:00 à 17:00
2396
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.