• Accueil
  • Maternelle 4 ans : «Faut-il déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul?»

Maternelle 4 ans : «Faut-il déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul?»

Maternelle 4 ans : «Faut-il déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul?»
iStock / nilimage

Mardi, le Journal de Montréal révélait que le gouvernement caquiste jonglait avec l’idée de prendre des éducatrices en garderie et de leur offrir une année de formation à l’université pour qu’elles puissent devenir enseignantes dans les écoles pour le programme des maternelles 4 ans.

Dans leur segment quotidien avec Paul Arcand, les commissaires Pierre Curzi et Luc Lavoie ont commenté cette situation.  

«Faut-il déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul? Est-ce une bonne idée? En soit, il y a quelque chose d’un peu illogique si on veut maintenir en place les deux systèmes. Le transfert ferait qu’on affaiblirait la présence des éducatrices dans le système des CPE. L’idée apparaît saugrenue» 

«J’écoutais Égide Royer (NDLR professeur à la faculté des sciences de l'éducation à l'Université Laval) et il dit que dans bien des régions, le nombre d’enfants susceptibles d’aller en CPE et en maternelle 4 ans est relativement petit. On pourrait donc faire ce modèle : plutôt que d’occuper un espace dans une école, la maternelle 4 ans occuperait un espace dans un CPE. Ce serait un modèle intelligent»   

«Les CPE, c’est un réseau qui nous coûte les yeux de la tête, mais qui n’est pas universel, il faut que les enfants soient sur une liste d’attente. Il y a eu 20 grèves depuis 21 ans»  

«Là, on va monter le niveau d’éducation et leur salaire. Et pour compléter le tout, dans ce délire de l’universalisation de l’enfance, on nous arrive avec des maternelles 4 ans. On se retrouve dans l’absurdité totale. Avec ses maternelles 4 ans, le gouvernement ne fait qu'empirer la situation»

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.