12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • «Un pas de géant pour le monde ordinaire» - Gabriel Nadeau-Dubois

«Un pas de géant pour le monde ordinaire» - Gabriel Nadeau-Dubois

«Un pas de géant pour le monde ordinaire» - Gabriel Nadeau-DuboisPC/Paul Chiasson
Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé

2:34

Discours de Gabriel Nadeau-Dubois.

Détails

6:30

2:53

Discours de Vincent Marissal.

Détails

À la dissolution de l'Assemblée nationale, Québec solidaire comptait trois députés. Lundi soir, il était acquis que le parti représenté par Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois allait plus que doubler sa députation.

Premier membre de Québec solidaire élu, Gabriel Nadeau s'est adressé à une foule en liesse réunie à l'Olympia, à Montréal, alors que la formation de gauche a fait sept députés en plus d'effectuer une percée à l'extérieur de Montréal.

« C'est un grand pas franchi pour QS, a lancé le député de Gouin. C'est un pas de géant pour le monde ordinaire. la prochaine fois, c'est le monde ordinaire qui va prendre le pouvoir à Québec.

« Québec solidaire, c'est pas un accident de parcours en politique québécoise. Québec solidaire, c'est pas des brebis égarées qui vont finir un jour ou l'autre par rentrer au bercail. Québec solidaire, c'est l'incarnation de quelque chose de nouveau en politique québécoise », a déclaré M. Nadeau-Dubois, un peu plus tard, en mêlée de presse.

Quelques heures plus tard, Manon Massé a, à son tour, savouré cette victoire.

« Vous avez donné au peuple québécois le goût de se remettre en marche, a-t-elle lancé, sous les applaudissements. Aujourd'hui, mes amis, vous récoltez ce que vous avez semé. »

En faisant allusion aux percées effectuées Québec et à Sherbrooke, Mme Massé a lancé que QS avait démontré qu'il n'était pas le parti du Plateau Mont-Royal.

Les partisans étaient particulièrement émus de la percée de leur parti, malgré l'élection prévue d'un gouvernement majoritaire de la Coalition avenir Québec, qui est plus à droite de l'échiquier politique.

« Monsieur Legault, attachez votre tuque avec de la broche », a prévenu M. Nadeau-Dubois, s'adressant au prochain premier ministre, François Legault.

Des gains hors de Montréal

Les partisans ont éclaté de joie, plus tôt dans la soirée, lorsque les réseaux de télévision ont annoncé l'élection de Catherine Dorion, dans la circonscription de Taschereau, à Québec. Cette circonscription était une forteresse péquiste, qui était représentée par la députée Agnès Maltais.

Le parti a aussi réussi à faire élire Christine Labrie dans Sherbrooke, qui a défait le ministre sortant de la Famille, Luc Fortin. Ce sont les premières élues de QS à l'extérieur de Montréal.

Sans surprise, le co-porte-parole de Québec solidaire, M. Nadeau-Dubois, a été réélu sans difficulté. Il avait été élu avec plus de 69 pour cent des voix lors de la partielle de 2017. Manon Massé, qui avait arraché sa victoire en 2014, a été rapidement déclarée élue dans sa circonscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques. La candidate Ruba Ghazal, qui tentait de succéder à Amir Khadir dans Mercier, aura également son siège à l'Assemblée nationale.

Le parti a aussi réussi une percée dans d'autres comtés de la métropole, encore une fois ici aux dépens du Parti québécois (PQ).

L'ex-journaliste Vincent Marissal a réussi son pari dans Rosemont, contre le chef du PQ Jean-François Lisée. Le candidat solidaire Alexandre Leduc a été élu dans Hochelaga-Maisonneuve, défaisant la péquiste Carole Poirier. Le parti a aussi réussi à gagner un château fort libéral, Laurier-Dorion. L'ancien porte-parole Andrés Fontecilla, qui se présentait pour une troisième fois dans cette circonscription, a été élu.

En entrevue avant le dévoilement des résultats, le premier député de QS, Amir Khadir, a affirmé qu'il croyait que cette élection servira de tremplin à son parti.

« Ça veut dire que la prochaine fois, il ne faut pas lésiner sur quoi que ce soit, il y a une possibilité réelle », a confié en entrevue M. Khadir, qui après ce lundi soir ne sera plus député de la circonscription de Mercier, qu'il représentait depuis 2007. 

Cogeco Nouvelles

Source: Cogeco Nouvelles

En direct de 15:00 à 17:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.