• Accueil
  • Urgence fermée 16 h par jour: «Un mort difficilement explicable»
Revue de presse de Paul Arcand

Urgence fermée 16 h par jour: «Un mort difficilement explicable»

Urgence fermée 16 h par jour: «Un mort difficilement explicable»
Paul Arcand
98.5
0:00
11:05

Avant de parler des cris du coeur de parents exténués en raison des grèves dans les Centres de la petite enfance, Paul Arcand décrivait un triste évènement qui secoue la municipalité de Senneterre.

Cette ville d'Abitibi-Témiscamingue a vu son urgence fermer pour une période 16 heures par jour depuis le 18 octobre dernier: l'urgence est donc fermée de 16 heures l'après-midi jusqu'à 8 heures le lendemain matin.

On peut maintenant relier le décès d'un homme de 65 ans à cet état de fait, «un mort difficilement explicable», déplorait l'animateur du 98.5.

« On a appelé l'ambulance parce qu'on ne pouvait pas aller à l'urgence de Senneterre (...) La seule ambulance qui dessert Senneterre était en route vers Val-D'Or. Il a patienté une heure et demie avant que l'ambulance arrive. Une fois l'ambulance arrivée, on l'a transporté vers Val-d'Or, on parle de 60 kilomètres au sud-ouest de Senneterre et finalement, il a dû être transféré à Amos. On comprend qu'il est décédé alors qu'on l'amenait au bloc opératoire. »

« On comprend la pénurie de main-d'oeuvre, la difficulté de recruter dans les régions éloignées, mais entre vous et moi, fermer un service d'urgence et de ne pas être capable de donner un service de base qui est le service ambulancier... On comprend que c'est un grand territoire, mais en même temps, c'est un mort difficilement explicable. »

« C'est une communauté qui est vraiment inquiète. On perd cette proximité de soins de santé que tout le monde devrait avoir le droit d'avoir au Québec en 2021. »

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.