• Accueil
  • Le Dr Pierre Ferron avait demandé l’aide médicale à mourir | «Il ne pouvait plus vivre en sachant ce qu’il l’attendait»

Le Dr Pierre Ferron avait demandé l’aide médicale à mourir | «Il ne pouvait plus vivre en sachant ce qu’il l’attendait»

Le Dr Pierre Ferron avait demandé l’aide médicale à mourir | «Il ne pouvait plus vivre en sachant ce qu’il l’attendait»

Le Dr Pierre Ferron, reconnu pour ses recherches sur les implants cochléaires, est décédé le 22 juin après avoir reçu l’aide médicale à mourir, car il souffrait de la maladie d’Alzheimer. 

Il y a environ deux ans, le Dr Pierre Ferron a reçu un diagnostic de maladie neurocognitive qui s’apparente à l’Alzheimer. 

Quand il a appris en mai dernier, que depuis le 17 mars, les gens pleinement conscients pouvaient demander l’aide médicale à mourir même s’ils sont atteints d’une maladie neurocognitive, le Dr Ferron n’a pas hésité à en faire la demande. 

«Il ne pouvait plus vivre en sachant ce qu’il l’attendait. Son père et son frère en sont morts. Son autre frère en est atteint. Quatre de ses cinq cousines aussi. Il ne voulait pas vivre cette déchéance. Personne ne veut être gavé ou dépendant du reste de la famille».

«C’est une personne qui a changé la vie de notre famille de par sa passion. C’est un pionnier. C’est un amoureux des gens. Une personne d’exception. Il a donné aux grands sourds un monde auquel ils n'avaient pas accès, comme pour mes enfants. Je lui en serai éternellement reconnaissante»

Écoutez les témoignages touchants de sa fille, Nancie Ferron et de Marie-Josée Taillefer, dont les enfants ont reçu les soins du Dr Ferron:

Nancie Ferron est avec nous. Elle a accompagné son père, le Dr. Pierre Ferron, dans l'aide médicale à mourir.

18:43

Les meilleurs moments
En direct de 03:00 à 04:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.