12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • Plan du ministre Roberge pour un retour à l’école pour tous dès l’automne | «Il n’a pas de marge de manœuvre à l’erreur»

Plan du ministre Roberge pour un retour à l’école pour tous dès l’automne | «Il n’a pas de marge de manœuvre à l’erreur»

Plan du ministre Roberge pour un retour à l’école pour tous dès l’automne | «Il n’a pas de marge de manœuvre à l’erreur»

Au micro de Paul Arcand, les commissaires Lise Ravary et Luc Ferrandez ont commenté l’annonce du ministre de l’Éducation voulant que tous les élèves du Québec retournent à l’école lors de la prochaine rentrée scolaire. 

Bien que la pandémie du coronavirus ait plongé le Québec dans une situation exceptionnelle et inusitée, les nombreuses tergiversations et hésitations, ainsi que plusieurs changements de consignes quant à la scolarité des élèves québécois en ont laissé plusieurs pantois, que ce soit au niveau des parents, des élèves eux-mêmes que du personnel enseignant. 

Il n’est donc pas surprenant qu’un certain scepticisme subsiste à la suite de l’annonce du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, qui indique que tous les élèves québécois seront de retour en classe dès l’automne prochain. 

«Ça me semble concret, mais il n’a pas de marge de manœuvre à l’erreur. Il y a trop eu de cafouillages et d’erreurs. Il y a eu des confusions massives un peu partout dans le réseau. Chaque fois les directions d’école ont eu besoin de s’adapter. Il a réussi à épuiser tout le monde. En fait, ce n’est pas lui personnellement, mais le manque de communication entre le premier ministre et le ministre de l’Éducation. Comment ça se fait que le ministre de l’Éducation apprenne à la télévision qu’on va envoyer des trousses obligatoires? Je n’arrive pas à comprendre et c’est inacceptable» 

«On espère une chose : que le passé n’est pas garant de l’avenir. Parce que ça été vraiment un grand cafouillage. (La réouverture des écoles en province), ça s’est bien passé au primaire et là, il y a deux mois pour se préparer pour que ça se passe bien dans l’ensemble du réseau»

Retour de la motivation?

Outre toutes les règles sanitaires qui devront être appliquées dans le quotidien des écoles, ce qui inquiète le plus Lise Ravary, c’est de ramener la flamme, la motivation chez les élèves, notamment ceux qui éprouvent des difficultés.

«C’est quoi le plan pour s’assurer que la pandémie n’a pas créé une nouvelle cohorte de décrocheurs?»

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.