• Accueil
  • Une croix qui dérange à Pointe-aux-Trembles

Une croix qui dérange à Pointe-aux-Trembles

Une croix qui dérange à Pointe-aux-TremblesGetty Images Plus

En plus de diviser les élus de l’arrondissement Rivières-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, la croix qu’on veut installer à l’entrée de la Maison du citoyen dérange également Lise Ravary.  

Avant d’être acheté par l’arrondissement en 2011, le bâtiment qui abrite maintenant la Maison du citoyen était un couvent et appartenait à la Congrégation Notre-Dame.

À l’extérieur du couvent se trouvait une croix placée à côté de la statue de Marguerite Bourgeois. Après avoir été volée en 2004, une nouvelle croix en fer forgé a été confectionnée.

«Cette croix mesure cinq pieds de haut et elle a toujours été dehors. La croix qui est en fer forgé va être placée à l’intérieur de la maison du citoyen, et ce, même si ça n’a pas été fait pour être là. Et même si la ville de Montréal et l’Assemblée nationale ont enlevé leurs signes religieux. Les gens de Pointe-aux-Trembles tiennent à leur croix»

«Mais quand ça s’appelle la Maison du citoyen, c’est la maison de TOUS les citoyens. Si tu viens voter ou que tu viens assister à une séance du conseil, as-tu vraiment envie de te retrouver devant une croix en fer forgé de cinq pieds de haut à l’entrée?  C’est dans le très ostentatoire»

«Je propose une solution toute simple! Il manque un article dans la loi 21: interdiction de signes religieux dans les édifices où se pratique une autorité au nom de l’État»

En direct de 12:00 à 13:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.