• Accueil
  • Soupçonné de corruption, un ancien président se suicide

Soupçonné de corruption, un ancien président se suicide

Soupçonné de corruption, un ancien président se suicidePC
Alan García

LIMA, Pérou — L'ancien président péruvien Alan García est mort mercredi après s'être tiré une balle dans la tête, quelques instants après que la police eut tenté de l'arrêter. Il faisait face à des allégations de corruption dans une vaste enquête à travers l'Amérique latine.

Le président Martin Vizcarra a annoncé sur Twitter que M. García avait rendu l'âme après une opération d'urgence dans un hôpital de la capitale, Lima. Les médecins ont déclaré avoir tenté une réanimation cardiaque à trois reprises alors qu'ils tentaient de lui sauver la vie.

La mort troublante de l'homme qui a dirigé le Pérou à deux reprises, mais qui s'est récemment retrouvé pris dans le scandale de corruption d'Odebrecht, survient alors que le pays est plongé dans une tourmente nationale liée à la corruption qui implique presque tous les anciens présidents encore vivants.

Alan García, âgé de 69 ans, avait clamé son innocence à plusieurs reprises et disait avoir été victime de faux témoignage de la part d'ennemis politiques qui l'auraient accusé d'avoir accepté plus de 100 000 $ US du géant de la construction brésilien. Dans un accord conclu en 2016 avec le département américain de la Justice, Odebrecht avait reconnu avoir versé près de 800 millions $ US à travers toute l'Amérique latine en échange de lucratifs contrats de travaux publics.

 

 

En direct de 15:30 à 19:00
1223
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.