• Accueil
  • Les accusations de profilage racial ont transformé la façon d'agir des policiers

Les accusations de profilage racial ont transformé la façon d'agir des policiers

Les accusations de profilage racial ont transformé la façon d'agir des policiersCogeco Média

On note une augmentation des fusillades à Montréal depuis quelques semaines. 

La nouvelle politique sur les interpellations au SPVM, mais aussi tout le courant d’accusations de profilage racial ici et aux États-Unis, ont modifié la manière de réagir des policiers.

La chroniqueuse aux affaires judiciaires du 98,5, Marie-Laurence Delainey a recueilli des témoignages de policiers montréalais qui expriment comment ils sont sur les freins.

Retour sur la nouvelle politique d'interpellation au SPVM.

3:00

Retour sur la nouvelle politique d'interpellation au SPVM.

Aussi: augmentation des fusillades à Montréal dans les dernières semaines.

Détails

Avec Paul Arcand et Marie-Laurence Delainey Dans Puisqu'il faut se lever

« Lors d'un évènement au centre-ville, les policiers interceptent des suspects. Ils n'allaient pas à la pêche, ils avaient des motifs pour saisir le véhicule. Mais, on a commencé à filmer, à crier au profilage racial. Les policiers ont laissé tomber, tout simplement. Une heure plus tard, des coups de feu sont tirés par ces individus-là (...) Dans certains cas, on hésite même à interpeller des gens. Les policiers me disent qu’ils ont des familles, qu'ils n'ont pas envie de se retrouver sur les médias sociaux avec un bout de film tourné avec un cellulaire où ils sont accusés de profilage parce que la personne interpellée est noire. »

Les meilleurs moments
En direct de 03:00 à 04:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.