• Accueil
  • Homme refusé dans un CLSC | «C’est une mort subite inattendue»

Homme refusé dans un CLSC | «C’est une mort subite inattendue»

Homme refusé dans un CLSC | «C’est une mort subite inattendue»Getty Images Plus/ vmargineanu
Un jeune homme de 33 ans meurt après un refus de consultation dans un CLSC...comment expliquer la situation?

17:53

Aux prises avec des douleurs au thorax, un père de famille de 33 ans est décédé au volant de sa voiture, alors qu'il était en route vers l’hôpital de Saint-Hyacinthe après avoir été refusé dans un CLSC.

Pier-Marc Vadnais travaillait sur un chantier de construction à Carignan quand il a ressenti un malaise, à la mi-juin. 

Croyant faire une crise d’angoisse, il s’est dirigé au CLSC du Richelieu, à quelques minutes du chantier.

Mais comme il n’avait pas de dossier à ce CLSC, on l’a référé à l’hôpital de Saint-Hyacinthe, 35 minutes plus loin. 

C’est durant ce déplacement qu’il a perdu la maîtrise de son véhicule et qu’un policier l'a retrouvé inanimé.

Malgré des tentatives de réanimation, M. Vadnais n'a pas survécu.   

En entrevue avec le Journal de Montréal, son épouse a affirmé que l’autopsie précisait que son conjoint était décédé d’une crise cardiaque. 

«C’est une mort subite inattendue, donc, il devrait y avoir une autopsie. Si vous vous présentez avec un malaise thoracique à 33 ans, on ne pense pas à un malaise cardiaque en premier parce qu'à 33 ans, c’est dans la fleur de l’âge»

«Par contre, au Québec, il faut savoir qu’on est les champions dans le monde des problèmes de cholestérol dans les familles»

En plus de sa conjointe, l’homme de 33 ans laisse dans le deuil deux jeunes enfants de 10 et 7 ans. 

(Source: Journal de Montréal)

 

 

 

En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.