• Accueil
  • Grève à la SÉPAQ: autres perturbations pendant les vacances de la construction

Grève à la SÉPAQ: autres perturbations pendant les vacances de la construction

Grève à la SÉPAQ: autres perturbations pendant les vacances de la constructionMoment / Getty Images
Le Parc des Chutes-Montmorency, dans la région de Québec

QUÉBEC — Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) annoncera plus tard mercredi que de nouvelles perturbations des syndiqués qui travaillent à la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) se produiront pendant les vacances de la construction.

Vendredi, le SFPQ a annoncé qu'une grève serait déclenchée à compter du 17 juillet au Manoir et le Parc des Chutes-Montmorency, au siège social de la Société des établissements de plein air du Québec, à Québec, au Camping des Voltigeurs à Drummondville, au Centre touristique du Lac-Kénogami et au Centre touristique du Lac-Simon. Le syndicat précisait alors qu'environ 300 des quelque 2000 membres déclencheraient une grève illimitée.

Le vice-président du SFPQ, Patrick Audy avait déclaré que si les négociations piétinaient, la grève pourrait toucher d'autres établissements, notamment les réserves fauniques et les parcs nationaux pendant les deux semaines de vacances de la construction qui débuteront le 22 juillet.

La direction de la SÉPAQ avait fait savoir qu'advenant un débrayage, elle ferait tout en pour conserver l'accessibilité la plus large possible dans les établissements ciblés, mais elle prévenait que le personnel serait donc réduit, ce qui risquait d'avoir un impact sur certains services tels que la restauration, la location d'équipement nautique, les plages et les activités guidées.

Les salaires sont le principal point en litige.

Ces travailleurs sont pour la plupart saisonniers: guides de pêche, guides de chasse, préposés à l'accueil, gardes-parcs et préposés aux terrains. Plusieurs gagnent 15 $ ou 18 $ l'heure, selon le syndicat.

Que l’Outaouais se lève
En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.