• Accueil
  • Monic Néron revient sur une comparution chargée d'émotions après le drame du bébé de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Monic Néron revient sur une comparution chargée d'émotions après le drame du bébé de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Monic Néron revient sur une comparution chargée d'émotions après le drame du bébé de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

SAINT-JÉRÔME, Qc — Un homme de 24 ans a été accusé d'homicide involontaire et de négligence criminelle ayant causé la mort d'un bébé de cinq mois le 3 février dernier à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dans les Laurentides.

Steven Bernard a comparu lundi après-midi au palais de justice de Saint-Jérôme.

Son avocat, Me André Blanchette, a enregistré un plaidoyer de non-culpabilité.

C’est une affaire qui a secoué les intervenants de premières lignes, des policiers, à la DPJ, en passant par le personnel de Sainte-Justine.

«Encore fallait-il être capable de relier directement sa mort aux gestes du suspect qui en avait la garde. Les crimes contre la personne de la SQ n’ont ménagé aucun effort pendant cinq jours pour y parvenir».

Il demeurera détenu 

La Couronne s'est pour sa part opposée à la remise en liberté de l'accusé originaire de Contrecoeur. Il demeurera donc détenu jusqu'à son retour en cour prévu le 19 février prochain.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), en collaboration avec les agents de la Régie de police du lac des Deux-Montagnes (RPLDM), ont procédé à l'arrestation de l'homme vendredi dernier.

Le dimanche 3 février, peu après 21h30, des policiers de la RPLDM avaient retrouvé une fillette en arrêt cardiorespiratoire dans une résidence. Une mère l'aurait laissée sous la garde d'un individu récemment rencontré. La petite est décédée deux jours plus tard à l'hôpital.

En direct de 03:00 à 04:30
3606
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.