12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Les parents d'Alexandre Bissonnette jugent sa peine «très sévère»

Les parents d'Alexandre Bissonnette jugent sa peine «très sévère»

Les parents d'Alexandre Bissonnette jugent sa peine «très sévère»PC/Jacques Boissinot
Manon Marchand et Raymond Bissonnette, les parents d'Alexandre Bissonnette

Les parents d'Alexandre Bissonnette, l'auteur de l'attentat de la mosquée de Québec qui a reçu une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 40 ans, estiment qu'il s'agit d'une peine « très sévère ».

Dans une lettre transmise aux médias lundi soir, Manon Marchand et Raymond Bissonnette plaident que la peine imposée à leur fils entre en contradiction avec l'approche de réhabilitation qui caractérise le système judiciaire canadien.

Du même souffle, ils déplorent que la Couronne ait réclamé une peine de 150 ans de prison pour leur fils.

Cela « encourage un désir de vengeance » et « contourne l'abolition de la peine de mort », jugent-ils.

Le 29 janvier 2017, Alexandre Bissonnette était entré dans la salle de prière de la mosquée et avait ouvert le feu, tuant six hommes et en blessant plusieurs autres.

Selon ses parents, ce n'est pas en « enfermant quelqu'un à jamais » qu'on évitera d'autres drames du genre.

« (Il faut) tenter de mieux comprendre et prévenir ce véritable problème de société qui continue à faire de jeunes victimes », écrivent-ils.

Ils ont conclu leur lettre en remerciant tous les gens les soutenant dans cette épreuve.

En direct de 15:00 à 17:00
2236
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.