• Accueil
  • Facebook accusé d'outrage au Tribunal

Facebook accusé d'outrage au Tribunal

Facebook accusé d'outrage au Tribunal

Facebook pourrait être reconnu coupable d'outrage au Tribunal pour avoir violé une ordonnance de se présenter ce matin au palais de justice de Québec.

C'est ce que réclame l'avocat d'un batteur de femmes mutirécidiviste, qui souhaite que Facebook lui transmette les commentaires, partages, et réactions à un post fait par un dénonciateur.

Me Maxime Ouellette, qui représente Steve Genest, dit avoir signifié à cinq reprises l'injonction qui contraignait le géant des médias sociaux à envoyer un représentant.

Il croit que le juge doit envoyer un «message fort», tout en réclamant une peine «punitive et dissuasive» de 50 000$.

« Je pense que vous pouvez conclure que Facebook est une société publique avec de grands moyens et aussi grands sont ses moyens soient-ils, une société ne devrait pas se placer au-dessus de l'autorité des tribunaux.»

L'accusé, à qui M. Genest réclame près de 28 000$ sous prétexte qu'il aurait véhiculé des infos mensongères, croit que Facebook en a «rien à foutre» de cette cause, et dit avoir hâte que son procès commence officiellement.

Le juge a pris le dossier en délibéré.

Isabelle

Isabelle

avec Isabelle Maréchal

En direct de 11:00 à 12:00
5627
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.