• Accueil
  • Délit de fuite nautique à Bouchette: l'accusé remis en liberté

Délit de fuite nautique à Bouchette: l'accusé remis en liberté

Délit de fuite nautique à Bouchette: l'accusé remis en liberté

Un caporal des forces armées canadiennes devra répondre de ses actes à la suite du grave accident de motonarine survenu le 1er juillet à Bouchette.

Robin James Golby, 43 ans d’Orleans, a comparu jeudi au palais de justice de Gatineau sous des accusations de conduite dangereuse, délit de fuite et négligence criminelle causant des lésions corporelles.

Il a été remis en liberté moyennant une caution de 500$. Il devra également faire preuve de bonne conduite, évité d'entrer en contact avec la victime ou sa famille et n’est plus autorisé à conduire un véhicule motorisé jusqu’à nouvel ordre.

Notons que Golby occupe des fonctions de conducteur au sein des forces armées.

Sa prochaine comparution est prévue le 6 août prochain, à Maniwaki.

La Sûreté du Québec a procédé à son arrestation deux semaines après le délit de fuite nautique qui a fait une blessée grave.

L'accusé effectuait des manœuvres dangereuses pour arroser des plaisanciers qui s'amusaient sur une île flottante près de l’Île Patry, lorsqu'il a heurté une jeune femme à la tête.

Casey Delaney, une enseignante de 26 ans, a été plongée dans un coma artificiel à l'hôpital depuis les événements.

Le caporal a déjà été condamné pour menaces de causer des dommages à une propriété en 2013, en Ontario. Il a reçu une probation de 2 ans et une peine avec sursis.

L'Outaouais maintenant

L'Outaouais maintenant

avec Louis-Philippe Brulé

En direct de 15:00 à 17:00
2924
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.