• Accueil
  • Tarifs d’Hydro-Québec à New York: « Nos trois beaux risques »
Chronique économique

Tarifs d’Hydro-Québec à New York: « Nos trois beaux risques »

Tarifs d’Hydro-Québec à New York: « Nos trois beaux risques »
Pierre-Yves McSween, chroniqueur économique
98.5

Deux grands sujets et ces tenants et aboutissants figuraient au menu de la chronique économique de Pierre-Yves McSween, jeudi matin.

Pierrre-Yves présentait aux auditeurs les arguments à savoir si les avantages sociaux doivent être considérés comme un outil efficace pour les entreprises québécoises qui veulent retenir retenir leur main-d’œuvre.

D'abord, ils énuméraient «les trois beaux risques» de l'établissement des tarifs d’Hydro-Québec pour la vente d'électricité pour une durée de 25 ans vers l'État de New York.

« Les trois beaux risques » en question:

  • 1. L'inflation
  • 2. Le taux de change
  • 3. La valeur de l'énergie propre (le plus beau, mais celui qui pourrait faire le plus mal à Hydro-Québec)
Musique
En direct de 18:00 à 22:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.