12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • A220 | «Ceux qui sortent excessivement gagnants de cette annonce, c’est le CA de Bombardier»- Isabelle Maréchal

A220 | «Ceux qui sortent excessivement gagnants de cette annonce, c’est le CA de Bombardier»- Isabelle Maréchal

A220 | «Ceux qui sortent excessivement gagnants de cette annonce, c’est le CA de Bombardier»- Isabelle MaréchalPC
Pierre Beaudoin et Alain Bellemare

Les réactions sont nombreuses à la suite de l’annonce de Bombardier qui se retire du programme A220.

Cette décision fait en sorte que le gouvernement du Québec et Airbus deviennent les seuls actionnaires du programme.

Selon le chroniqueur économique Pierre-Yves McSween, c’est «l’un des plus grands fiascos d’investissement au Québec».

Pour sa part, Isabelle Maréchal se réjouit pour les travailleurs québécois impliqués, mais elle ne décolère pas quant à la responsabilité de la famille Beaudoin et Alain Bellemare dans ce fiasco financier.  

«Le placement de 1,3 milliard de dollars canadiens que vous et moi avons mis, un peu contre notre gré, mais c’est arrivé de même, les libéraux l’ont négocié comme ça avec le CA de Bombardier. Ce placement a fondu ce matin à 700 millions de dollars. C’est ce qu’on appelle une provision pour perte de 600M$. Mais on espère à terme, en 2026, pouvoir se sortir de ce mauvais deal»

«La famille Beaudoin et Alain Bellemare, ils ont bien fait de vendre leurs actions en 2018. Ils ont eu du flair, c’est le moins qu’on puisse dire. Je pense qu’ils savaient ce qui s’en venait. Ça s’appelle du délit d’initiés, il faut être franc ce matin. Ceux qui sortent excessivement gagnants de cette annonce, c’est le CA de Bombardier. Ils avaient 9 milliards US de dettes! Comment peux-tu te rendre là sans que quelqu’un sur ton conseil d'administration allume toutes les lumières rouges? Je ne la comprends pas celle-là»

En direct de 05:30 à 09:30
1885
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.