• Accueil
  • Automobile
  • Essai du Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 | Le Wrangler qui les dominera tous ?

Essai du Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 | Le Wrangler qui les dominera tous ?

Essai du Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 | Le Wrangler qui les dominera tous ?Auto123.com
Jeep Wrangler 4xe 2021

Auto123 met à l'essai le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021.

Le Jeep Wrangler est une icône. C’est évident. Une icône de la culture, du monde militaire, du cinéma et, bien entendu, de la conduite tout terrain. Le Wrangler, c’est l’héritier d’une longue lignée de modèles : les CJ, TJ, Willys, etc.; le fruit de l’évolution d’une famille de 4x4 qui ont marqué notre monde comme très peu de véhicules l’ont fait jusqu’ici.

Son histoire commence avec un petit véhicule militaire ordinaire décrit par un qualificatif anglais on ne peut plus générique : General Purpose (« G. P. » prononcé « Gi-Pi », ce qui aurait donné le surnom « Jeep » à l’origine, disent certains historiens, de la célèbre marque de commerce). Aujourd’hui, cette marque est aimée, voire adulée, par un grand nombre de gens de tous acabits. Il y a les « Jeepistes » purs et durs, qui ont dans leurs garages des crochets pour ranger les portes amovibles de leur 4x4 fétiche. Il y a aussi les surfeurs, les passionnés de boue, de tronc d’arbres et de roches, et même les collégiennes à la « Clueless », qui veulent simplement se pavaner au volant de leur Jeep !

Récemment, on a aussi ressuscité le pick up Gladiator, avec une caisse plus petite qu’à l’origine, il faut le préciser, ce qui ne l’empêche pas d’être un véhicule idéal pour l’homme à tout faire du voisinage.

Malgré tout, il y restait un créneau auquel le Jeep Wrangler n’avait pas encore accès. Un créneau qui prend de plus en plus d’importance dans le marché global, sous la pression des différents paliers de gouvernement d’un peu partout sur la planète. Il s’agit du créneau des véhicules électrifiés : les hybrides ordinaires et branchables, et les véhicules électriques (VÉ). Voilà les types de véhicules sur lesquels planchent la plupart des constructeurs actuellement. Ce sont ceux qui constitueront leurs gammes en partie ou en totalité, et ce dès 2025.

Jeep n’est pas en reste. Le Wrangler 4xe (« 4 par e »... e pour électrique, naturellement) est la première incursion de ce modèle dans ce nouvel univers.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Jeep Wrangler 4xe 2021, avant

Parmi les trois formes d’électrification mentionnées plus haut, Jeep a choisi de le doter d’une motorisation hybride branchable. Cela signifie que le 4xe a un moteur à essence, un 2,0 L à turbocompresseur, de même que deux moteurs-générateurs électriques. L’intérêt de cette formule tient au fait que ce Jeep peut parcourir, selon le constructeur, 34 kilomètres en propulsion 100 % électrique. Lors de mes essais, je même réussi à faire 38 kilomètres. J’y reviendrai plus bas.

Le groupe motopropulseur du 4xe livre une puissance nette de 375 ch et 470 lb-pi de couple aux quatre roues motrices par le biais d’une boîte automatique à 8 rapports, comme ses contreparties munies « seulement » d’un moteur 4-cylindres ou un V6. De plus, comme les autres Rubicon, le Rubicon 4xe est muni d’une quincaillerie destinée à la conduite hors route comprenant, par exemple, des essieux Dana, des différentiels verrouillables et une barre antiroulis à déconnexion.

C’est dans le fin détail qu’on distingue ce modèle des autres versions plus traditionnelles. On le reconnaît à toutes ces petites touches décoratives de couleur bleue à l’extérieur et l’intérieur. Il y a ces crochets sur le pare-chocs avant, les surpiqûres sur les sièges, l’écusson « Trail Rated » bleuté sur les ailes, de même que les appliques décoratives et les filets entourant les lettres des logos Rubicon sur le capot. Ces détails mis à part, on a à faire à un Wrangler comme les autres.

Jeep Wrangler 4xe 2021, capot

En ne faisant aucun changement esthétique drastique, le constructeur a évité de se mettre à dos une légion d’amateurs et de propriétaires loyaux. Motorisation d’avant-garde ou pas, c’est un Wrangler qu’on voit au premier coup d’oeil.

Le chef du Design, Mark Allen, confirme que c’était une part cruciale de son travail : faire en sorte que ce Jeep hybride branchable demeure un Jeep.

« Aussi longtemps que je serai ici, dit-il, il y aura une grille à sept fentes. Et puis, je n’ai que faire de la motorisation, pourvu qu’elle entraîne les quatre roues ! »

C’est justement ce qu’accomplit ce véhicule, naturellement. D’ailleurs, cette motorisation vient pimenter la conduite hors route grâce au couple que procure instantanément le moteur électrique. Jeep l’a démontré éloquemment en affrontant la terrible piste Rubicon, en Californie, avec un de ces véhicules. Il a parcouru les 35 kilomètres de la piste sans difficulté en propulsion électrique !

Jeep Wrangler 4xe 2021, moteur

Afin d’optimiser le Wrangler 4xe, le second moteur électrique est logé entre le moteur à essence et l’avant du carter de transmission, alors que la batterie se trouve sous le siège arrière, encastrée dans un boîtier d’aluminium protecteur. Ainsi, elle n’encombre pas le plancher, comme c’est souvent le cas des hybrides branchables. De plus, elle ne réduit pas la garde au sol, un attribut particulièrement important lorsqu’il s’agit d’un véhicule appelé Rubicon. On perd simplement un peu d’espace de rangement sous les coussins de la banquette arrière, sans plus.

Voilà donc un portrait attrayant de ce véhicule, certes. Cependant, lorsque j’essaie un véhicule hybride branchable, j’aime découvrir comment le constructeur fait pour nous aider à tirer le maximum de la motorisation. Or, dans ce cas, Jeep a réussi à rendre la chose très simple.

Jeep Wrangler 4xe 2021, intérieur

À gauche du volant, sous la commande d’allumage des phares, on trouve trois boutons portant les inscriptions « Hybrid », « Electric » et « E-Save ». Avec le premier, on fait usage de l’ensemble des ressources de la motorisation, alors qu’avec le second, on n’utilise que la propulsion électrique (c’est le mode que j’ai utilisé durant mon test de 38 kilomètres en ville). Le bouton E-Save, enfin, enclenche un mode hybride conçu pour éviter que la charge de la batterie décline sous le seuil où elle était au moment où ce mode a été sélectionné. Ce mode hybride permet, en outre, de recharger la batterie en roulant, et ce jusqu’à 85 % de sa capacité.

À cela s’ajoute une fonction de régénération maximale activée par un autre bouton, qui arbore un logo de batterie, au centre de la planche de bord. Cette fonction maximise la récupération d’énergie lorsqu’on relâche l’accélérateur. Ce n’est pas la même chose que le système à « une pédale » de la Nissan Leaf car, même en l’exploitant en montée, en descente, sur le plat ou en franchissant un plan d’eau, il m’a été impossible d’immobiliser ce 4xe sans employer les freins. Il permet néanmoins de récupérer de l’énergie et de générer de l’électricité pour maintenir ou accroître la charge de la batterie. Cela dit, lorsque je l’utilisais, je n’ai jamais noté un gain significatif de l’autonomie.

Jeep Wrangler 4xe 2021, port de chargement

Puisqu’il s’agit d’un véhicule hybride branchable, idéalement on doit être en mesure de le brancher lorsqu’on revient chez soi à la fin de la journée. Alors, si les déplacements quotidiens du conducteur correspondent plus ou moins à l’autonomie électrique du véhicule, il serait plausible qu’on se déplace toute la semaine durant en propulsion électrique. Étant donné qu’il s’agit d’un Wrangler, ces déplacements plutôt étrangement agréables, puisqu’il n’y aurait plus le bruit du moteur à essence. Impossible d’éliminer les bruits éoliens parasites et ceux causés par le frottement des pneus sur le revêtement. N’empêche que cette version 4xe fait du Wrangler quelque chose d’inimaginable jusqu’ici : un véhicule moderne et raffiné.

Bien entendu, le Rubicon a un roulement plutôt ferme sur grand-route. Mais c’est normal : c’est un hyper tout terrain. Pour avoir un roulement plus agréable en profitant de l’électrification, alors il faudrait opter pour un Wrangler Sahara, un modèle qui peut aussi être doté de la motorisation hybride branchable. Au fond, c’est peut-être la meilleure formule pour rendre ce genre de version 4xe attrayante pour le grand public.

Même en version hybride, ce Wrangler demeure un véritable passe-partout. Nous l’avons constaté. Mais l’électrification est peut-être le meilleur moyen pour rendre ce véhicule désirable pour ces personnes qui, jusqu’ici, ne pouvait accepter sa mécanique énergivore. Le toit décapotable à commande électrique Sky One-Touch (un joujou de 3 995 $) pourrait peut-être aussi les influencer favorablement. Comparativement aux capotes d’antan qui étaient si complexes à démonter, ce toit ne nécessite pas une maîtrise en ingénierie pour exposer l’habitacle aux chauds rayons du soleil. Moi, je m’offrirais cette option sans hésiter, même si les puristes de la marque en rient.

Jeep Wrangler 4xe 2021, toit

Cela dit, je ne vois pas pourquoi des puristes ne pourraient pas aimer ce modèle tout autant que n’importe quel autre Wrangler. C’est sans compter le fait que le 4xe a le potentiel d’élargir la clientèle de ce modèle. À voir le succès que rencontrent les autres versions 4xe offertes par ailleurs dans le monde, je suis prêt à parier que j’ai raison de penser ainsi.

On aime

Motorisation efficace et performante
Conserve les aptitudes tout terrain hors pair du Wrangler
Méthode de gestion de la batterie très simple
    
On aime moins

Peut devenir coûteux en multipliant les options

    
The competition

Land Rover Discovery
Toyota 4Runner

Jeep Wrangler 4xe 2021, trois quarts arrière

Essai du Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 : le Wrangler qui les dominera tous ?

Photo 1

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 2

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 3

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 4

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 5

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 6

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 7

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 8

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 9

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 10

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 11

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 12

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 13

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 14

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 15

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 16

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 17

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 18

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 19

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 20

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 21

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 22

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 23

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 24

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 25

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 26

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 27

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 28

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 29

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 30

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 31

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com

Photo 32

Nous conduisons le Jeep Wrangler Rubicon 4xe 2021 Source: D.Heyman | Auto123.com
LP, le midi
En direct de 12:00 à 14:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.