Quelqu’un a payé 56 000 $ pour cette Chevrolet Camaro 1987

Quelqu’un a payé 56 000 $ pour cette Chevrolet Camaro 1987
Chevrolet Camaro Z28 IROC-Z 1987
Auto123.com

Que vaut telle ou telle auto ancienne ? Voilà une question qui revient fréquemment dans le milieu de la voiture de collection. Si la réponse est facile à trouver avec certains modèles, avec d’autres, c’est tout le contraire. Et dans le cas de produits plus récents, comme ceux des années 80 et 90, ça évolue à une vitesse folle.

Une vitesse capable de faire faire des folies. C’est du moins la première impression que l’on a eue en constatant qu’un passionné a récemment déboursé 56 000 $ américains pour une Chevrolet Camaro Z/28 IROC-Z 1987.

C’est beaucoup. C’est énorme. Et pourquoi tant d’argent pour ce qui nous paraît être un modèle un peu moins prisé ?

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!
 
Le modèle est annoncé avec seulement 2000 milles au compteur et il se présente dans une condition franchement impressionnante. Il est à noter que le rapport Carfax mentionne qu’il est possible que l’odomètre ait atteint les 100 000 milles et que la voiture en ait potentiellement 102 000. Il faudrait l’analyser de près pour en avoir le cœur net.

La Camaro possède une teinte originale, un toit en T, des vitres électriques, des sièges baquets, une transmission automatique à quatre rapports, un différentiel à glissement limité, ainsi qu’une chaîne audio Delco comptant le lecteur cassettes et l’égaliseur graphique.

Sous le capot, cette IROC-Z est propulsée par un V8 de 5,7-litres développant 225 chevaux, une puissance respectable pour l’époque. De toute manière, on ne se procure pas ce modèle pour le muscle qu’il propose, mais plutôt pour les souvenirs qu’il livre.

Et c’est ce qui nous amène à sa valeur. La voiture ne vaut pas 56 000 $, pour être honnête. Cependant, c’est la valeur qu’une personne était prête à payer pour se la procurer.

Et puisqu’on parle d’un modèle qui a déjà 35 ans, on va bientôt parler d’un exemplaire qui devient plus rare à trouver en condition d’origine.

La valeur des Camaro des années 80 est appelée à grimper. Jusqu’où ? C’est très difficile à anticiper. Qui sait, peut-être est-ce que le nouveau propriétaire de cette voiture vient de faire une bonne affaire ? Nous en doutons, surtout à court terme, mais en 2035, alors que la voiture à essence ne pourra peut-être plus être acquise à l’état neuf, qui sait ?

Les amateurs de sports
En direct de 22:00 à 00:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.