Aller au contenu
Crise du système de santé en Outaouais

Au tour des députés fédéraux d'ajouter leur grain de sel

Au tour des députés fédéraux d'ajouter leur grain de sel
Couloir d'un hôpital avec des travailleurs de la santé / Image libre de droit

Des députés fédéraux de l'Outaouais et des Laurentides ont décidé d'ajouter leur grain de sel dans la crise du système de santé. 

Les députés de Gatineau, Pontiac et Argenteuil-La-Petite-Nation ont envoyé une missive au ministre provincial de la Santé, Christian Dubé. 

Dans cette lettre obtenue par Radio-Canada, Steven MacKinnon, Sophie Chatel et Stéphane Lauzon mettent de l'avant des solutions pour aider à remettre sur pied le système de santé en Outaouais. 

Ils proposent notamment de bonifier la prime salariale afin de mettre fin à l'exode des travailleurs vers l'Ontario et de moderniser les systèmes technologiques médicaux. 

Rappelons que le CISSS de l'Outaouais a dévoilé la semaine dernière un plan de contingence qui prévoit plusieurs coupures de service en raison de la pénurie de main-d'oeuvre. 

Les députés militent également pour que les résidents de l'Outaouais puissent être traités en Ontario alors que de plus en plus d'établissements de santé de la province voisine refusent dorénavant de voir des patients québécois. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00