Aller au contenu

Gatineau va de l'avant avec sa taxe sur l'immatriculation

Gatineau va de l'avant avec sa taxe sur l'immatriculation
Un autobus de la Société de transport de l'Outaouais / Cogeco Média

Malgré l'opposition de nombreux citoyens et même de certains élus, la Ville de Gatineau va de l'avant avec sa nouvelle taxe sur l'immatriculation pour financer le transport en commun. 

Le conseil municipal s'est prononcé en faveur hier. 

Cette nouvelle taxe, qui s'ajoute à celle de 30$ qui existe déjà, s'établira donc à 60$ en 2025, puis à 90$ en 2026, avant d'être finalement indexée annuellement. 

Malgré les contestations, le président de la Société de transport de l'Outaouais, Jocelyn Blondin, demeure convaincu que c'est la solution pour régler une partie des problèmes de la STO.

En point de presse avant le conseil municipal, le président du comité exécutif, Mario Aubé, a décidé de se ranger derrière son collègue, même s'il demeure contre cette nouvelle taxe. 

Si Québec sort le chéquier, la Ville aurait jusqu'au 15 septembre pour changer son fusil d'épaule.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00