Aller au contenu
L'administration Bélisle fait un virage à 180

Le privé n'est pas la solution à la crise du logement

Le privé n'est pas la solution à la crise du logement

L'administration Bélisle à Gatineau fait un virage à 180 degré, dans sa stratégie pour trouver des solutions à la crise du logement.

Selon Le Droit, le Président de la Commission du développement du territoire et de l'habitation, Daniel Champagne avoue lui même s'être trompé, en faisant aveuglément confiance au secteur privé pour se sortir de la crise du logement.

L'administration Bélisle se montre maintenant ouverte à contraindre les entrepreneurs à construire du logement abordable, notamment lorsqu'elle négocie la vente de terrains de gré à gré.

Cette position rejoint celle du parti Action Gatineau, qui réclamait un règlement d'inclusion pour favoriser la construction de logements sociaux.

 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l’Outaouais se lève
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75