Aller au contenu
L'un des pires cyberpirates au monde

20 ans de prison pour ce cybercriminel de Gatineau

20 ans de prison pour ce cybercriminel de Gatineau
Daily Mail

Un narcotrafiquant et ex-employé fédéral à Gatineau, Sébastien Vachon-Desjardins a écopé d’une peine de 20 ans de prison en Floride pour des attaques au rançongiciel qui lui ont rapporté au moins 21 millions de dollars américains.

C'est ce que nous apprend La Presse ce matin.

La peine prononcée contre Sébastien Vachon-Desjardins, considéré comme l’un des pires cyberpirates au monde, est particulièrement sévère. 

L'homme de 35 ans a été arrêté en janvier 2021 pour ses cybercrimes, avant d’être extradé, puis de plaider coupable en juin dernier. 

Cet ancien employé du ministère des Services publics et de l’Approvisionnement reconnaît être l’un des pirates les plus actifs derrière Netwalker.

Le rançongiciel qu'il exploitait était l’un des pires au monde; il servait à extorquer des dizaines de millions à des centaines de victimes, depuis sa maison de la rue Desforges à Gatineau.

Les cibles ont vu leurs serveurs infiltrés, puis les pirates volaient leurs données, avant de les crypter. Ils leur demandaient ensuite une rançon pour leur redonner accès à leurs informations.

La Presse rapporte que les documents judiciaires lient Vachon-Desjardins à plusieurs attaques aux États-Unis, dont celle qu’a subie l’Université de Californie à San Francisco. L’établissement a versé une rançon de 1,14 million US pour recouvrer l’accès à ses données en juin 2020.

À l’aide d’ordinateurs saisis à son domicile, la GRC a pu récupérer 720 bitcoins, d’une valeur estimée à environ 50 millions de dollars en mai 2021. 

Après la baisse du cours de cette cryptomonnaie, ce butin vaut toujours près de 20 millions, en date du 4 octobre.

En tout, un magot d’une valeur de 130 millions est passé par ses portefeuilles, selon l’enquête de la GRC.

La police fédérale a aussi mis la main sur 715 000 $ en liquide chez lui et dans des coffres-forts loués dans des banques.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l’Outaouais se lève
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75