Aller au contenu
Mûr pour du changement

Essai du Honda Pilot 2022 :

Essai du Honda Pilot 2022 :
Honda Pilot Touring 2022
Auto123.com

Honda Pilot Touring 2022, profil

Auto123 met à l’essai le Honda Pilot 2022 en version Touring.

Jusqu’ici, l’année 2022 est celle de la nouveauté utilitaire au sein du constructeur Honda. En effet, plus tôt cette année, le HR-V 2023 a été dévoilé, le multisegment de poche qui est d’ailleurs déjà disponible dans les concessions du pays. Plus récemment, Honda a également levé le voile sur la nouvelle version de son très populaire – et ô combien important – multisegment compact, le Honda CR-V 2023.

S’il est moins probable de voir les évolutions du Passport, du Ridgeline et de l’Odyssey prochainement, ce n’est pas la même histoire en ce qui a trait au Pilot, le VUS à trois rangées de sièges qui en est à sa septième année sous cette forme, une éternité dans ce créneau. D’ailleurs, des prototypes du futur modèle ont déjà été aperçus sur les routes du continent, un signe qui ne ment pas : Honda prépare bel et bien le prochain Pilot.

En attendant cette refonte plus que méritée, j’ai pris le volant du modèle sortant une dernière fois question de voir si le plus imposant des VUS de la famille était encore dans le coup face à la concurrence qui s’est quelque peu renouvelée depuis un an ou deux.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Honda Pilot Touring 2022, avant

Un VUS discret en manque d’identité
L’apparence d’un gros utilitaire comme le Honda Pilot n’importe probablement pas autant pour les propriétaires de ces imposants véhicules, mais bon, puisque les départements de design travaillent d’arrache-pied à se démarquer dans cet océan utilitaire, disons que le Pilot est plus près d’un cornet à la vanille plutôt que celui trempé dans deux saveurs et recouvert de bonbons.
C’est vrai que le Pilot se fait plus discret à côté de ses rivaux, mais en revanche, ce look moins « m’as-tu-vu » risque de mieux vieillir au fil du temps. Rendons à César ce qui lui revient : le Pilot a été redessiné partiellement en 2019 et force est d’admettre que les modifications principalement apportées à la partie avant du véhicule sont de bon goût avec la calandre chromée plus affirmée et le pare-chocs habillé de ces ouvertures conçues pour refroidir les freins avant.

Campé sur des jantes de 20 pouces, le Pilot a presque des airs de CR-V gonflé – l’ancien, pas le nouveau (!) – sous certains angles. Quant à la portion arrière, elle a aussi besoin de renouveau. On verra bien ce qui attend la prochaine génération du véhicule, mais à la lumière des modifications apportées au CR-V, les amateurs sont en droit de s’attendre à quelque chose d’un peu plus affirmé.

Honda Pilot Touring 2022, intérieur

Espace à revendre
Là où le Pilot n’a rien à se reprocher, c’est au chapitre de l’habitabilité. Aux deux premières rangées, les passagers nagent en plein confort, l’espace qui ne manque pas avec le plancher plat et beaucoup de dégagement pour les épaules et la tête. Notre livrée Touring était équipée de la banquette médiane, lui conférant une place supplémentaire pour un total de huit.

Félicitons également les concepteurs de Honda pour avoir accouché d’un système très simple pour avancer ou reculer les sections de cette fameuse banquette, pour donner l’accès vers la troisième banquette qui, sans surprise, est plus limitée en matière d’espace.

Derrière, le coffre n’est pas super volumineux avec la banquette de troisième rangée en place. En revanche, lorsque celle-ci retourne dans le plancher, l’espace logeable est franchement impressionnant, tandis que le panneau de plastique qui recouvre le plancher est une solution de plus en plus employée dans l’industrie pour garder le plancher de l’espace cargo plus propre.

Honda Pilot Touring 2022, deuxième rangée Honda Pilot Touring 2022, coffre

Ambiance très sobre
À l’avant, les concepteurs du Pilot n’ont pas cherché à épater la galerie avec une planche de bord susceptible de remporter un prix de design. Non, c’est même très sobre… peut-être trop pour certains en fait! En revanche, c’est très facile de s’y retrouver avec des boutons et des commandes de bonne taille et relativement bien organisées.

S’il règne une impression de qualité des matériaux avec un assemblage dur à prendre en défaut, on ne peut pas en dire autant du système d’infodivertissement, le vieux système du Pilot qui n’offre pas des graphiques aussi impressionnants que ceux de la nouvelle Civic par exemple. L’écran tactile s’est parfois montré peu réactif, tandis que certains menus sont difficiles à comprendre.

Bref, il y a encore du travail à faire pour améliorer cet aspect. La prochaine génération du véhicule sera vraisemblablement plus moderne à ce chapitre.

Tout n’est pas perdu, évidemment. Il y a la disponibilité des systèmes Apple CarPlay et Android Auto qui facilite l’accès aux applications installées sur l’appareil intelligent et cette livrée Touring vient d’office avec une recharge sans fil. Quant à ce lecteur de disques logé entre les commandes des sièges chauffants et ventilés, il sert principalement au divertissement des passagers arrière qui peuvent également écouter l’épisode via les écouteurs sans fil fournis avec le Pilot.

Honda Pilot Touring 2022, tableau de bord

Continuez à la page suivante

Au volant
Le Honda Pilot est un véhicule qui a été conçu pour plaire aux consommateurs américains et ça se sent dès les premiers kilomètres parcourus. Les sièges sont moelleux à souhait et le support est minimal. Même constat à la deuxième rangée, tandis que derrière, c’est un peu plus serré… et un peu moins confortable!

La suspension, quant à elle, absorbe tant bien que mal les imperfections de nos routes usées et se montre favorable aux virages abordés avec un peu trop d’entrain, quoiqu’il soit important de ne pas oublier les lois de la physique à bord d’un véhicule comme le Pilot. Disons qu’il existe des options un peu plus athlétiques au sein du segment, mais bon, la mission première est familiale, pas sportive!

Logé sous le capot on retrouve un V6 atmosphérique de 3,5 litres qui livre une puissance de 280 chevaux et un couple de 262 lb-pi, des chiffres qui se situent dans la bonne moyenne de la catégorie. Qui plus est, le moteur Honda a la réputation d’être souple dans son rendement. Il ne faut toutefois pas s’attendre à une foudre de guerre avec le plus imposant des utilitaires de la marque.

Honda Pilot Touring 2022, calandre

Le Honda Pilot n’a pas la fougue du dernier Acura MDX Type S, c’est assez clair, mais en revanche, sa conduite est très neutre. N’importe qui peut se sentir confortable au volant du Pilot. La direction est légère sans trop l’être, le châssis est rigide et le groupe motopropulseur travaille assez bien avec la masse qu’il doit déplacer.

La boîte de vitesses automatique à neuf rapports hésite par moments en ville, mais c’est son seul défaut et pour le reste, je n’ai rien à ajouter à son sujet, quoique la présence de palettes derrière le volant me laisse perplexe, les quelques changements que j’ai effectués qui ne se sont pas avérés convaincants. Bref, il est préférable de laisser le véhicule travailler de lui-même.

Pour un aussi gros véhicule, le Honda Pilot impressionne avec une moyenne de consommation qui oscille aux alentours des 11,5 litres / 100 km, un résultat obtenu en roulant juste au-dessus des limites sur l’autoroute. La moyenne calculée par l’ÉnerGuide canadien est de 11,0 litres / 100 km.

Le mot de la fin
Le Honda Pilot actuel est rendu à la fin de sa vie utile. Le prochain modèle devra être un peu plus agressif à l’extérieur et peut-être même électrifié, quoique les premiers prototypes aperçus sur les routes ne montraient pas de signes à ce niveau.

En même temps, malgré son âge, le Honda Pilot demeure un modèle éprouvé dans son créneau, même s’il est incontestablement temps pour une cure de jeunesse. 

Honda Pilot Touring 2022, trois quarts avant

On aime

Fiabilité
Confort général
Qualité d’assemblage

On aime moins

Système infodivertissement à la remorque de l’industrie
Boîte de vitesses hésitante par moments
Design (un peu trop) effacé

La concurrence principale

Buick Enclave
Chevrolet Traverse
Dodge Durango
GMC Acadia
Ford Explorer
Jeep Grand Cherokee L
Hyundai Palisade
Kia Telluride
Mazda CX-9
Nissan Pathfinder
Subaru Ascent
Toyota Highlander
Volkswagen Atlas

Honda Pilot Touring 2022, trois quarts arrière

Essai du Honda Pilot 2022 : mûr pour du changement

Photo 1

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 2

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 3

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 4

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 5

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 6

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 7

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 8

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 9

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 10

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 11

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 12

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 13

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 14

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 15

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 16

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 17

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 18

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 19

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 20

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 21

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 22

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 23

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 24

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 25

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 26

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 27

Source: V.Aubé | Auto123.com

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75