Aller au contenu
Segment entrepreneur

«Sur 230 tonnes de textile, on en réemploie 200 tonnes»

«Sur 230 tonnes de textile, on en réemploie 200 tonnes»
Vêtements à vendre dans une friperie / Photo : TWPhotography / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Mario Fortin, directeur général du Recyclo-Centre, présente son entreprise, qui lutte contre les problèmes des surplus de vêtements, mercredi, alors qu'il est l'entrepreneur invité de la semaine au micro de Luc Ferrandez.

«Donc, comment ça fonctionne? Les gens viennent chez nous porter les objets qu'ils ne veulent plus et on les propose en magasin à notre clientèle. On a un coin friperie et on reçoit énormément de textiles, environ 230 tonnes de vêtements. Là-dessus, on réussit à en mettre au réemploi, c'est-à-dire en vente en magasin, puis en valorisation, 200 tonnes qu'on est capable de gérer.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On est dans une société où l'épanouissement personnel passe par la famille...»
«L'ATP est extrêmement tolérante sur quelque chose qui est très grave»
Toxicité au bureau: à quel moment ça va trop loin?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00