Aller au contenu
Une semaine difficile en santé

«Les agences se prennent une bonne cote. Il y avait une piastre à faire»

«Les agences se prennent une bonne cote. Il y avait une piastre à faire»
Caroline Senneville / La Presse Canadienne

Comme le résume Luc Ferrandez, cette semaine a été difficile pour le réseau de la santé...

Suite à l'annonce du retrait des agences de placement privées dans le milieu hospitalier, causant notamment dans les régions de la Côte-Nord et de l'Abitibi-Témiscamingue, d'importants bris de services, le ministre de la Santé a fait l'annonce d'une stratégie visant à pallier au manque criant de personel dans les hôpitaux

Fruit d'un partenariat entre la FTQ et la CSN, «l'équipe volante publique », composée de 1500 employés, sera présente pour assister au «sevrage» du réseau de la santé québécois des agences privées de placement. 

Écoutez la présidente de la CSN, Caroline Senneville au micro de Luc Ferrandez à ce sujet. 

«Lorsque le ministère nous a appelés pour nous dire: ''est-ce qu'on est capable de trouver une solution pour que le public soit capable de prendre la relève?'' Et on a répondu présent parce que ça fait longtemps qu'on le dit: si on offrait au public ce qu'on a offert aux agences, on aurait vraiment l'occasion de mieux s'organiser et ce, à moindre coût. Et c'est ce qu'on va s'atteler à faire, à attacher les ficelles. On a une entente pour dire: ''oui, on va travailler à ça.'' Mais bon, après, il va falloir que ça soit opérationnel le plus rapidement possible.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Toxicité au bureau: à quel moment ça va trop loin?
«On ne va pas les envoyer dans une forêt de moustiques sans services»
«On est dans une société où l'épanouissement personnel passe par la famille...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00