Aller au contenu
Club du dimanche

«On l'oublie, mais vraiment, on est bien au Québec!» -Jérémy Demay

«On l'oublie, mais vraiment, on est bien au Québec!» -Jérémy Demay
Les grandes entrevues du Club du dimanche / Cogeco Média

Tous les dimanches, Élisabeth Crête et l'équipe de Même le week-end reçoivent un invité spécial auquel ils posent une série de questions avant de l'accepter comme membre officiel du club.

Cette semaine, c'est l'humoriste et auteur Jérémy Demay, actuellement en tournée pour son spectacle Naturel, qui est l'invité de l'équipe. 

Il discute notamment de son arrivée au Québec, alors qu'il voulait débuter une carrière en humour.

«On m'avait dit que Montréal était une ville extraordinaire et qu'il y avait le plus gros festival d'humour au monde. Un producteur qui m'a dit que je devrais rester ici un an, apprendre le métier ici, et ensuite repartir en France. Mais je suis tombé amoureux de cet endroit et ça fait presque 20 ans que je suis ici. On l'oublie, mais vraiment, on est bien au Québec.»

Il discute également des défis du rodage en humour, lorsqu'il bâtit ses spectacles.

«De faire rire des gens pendant cinq minutes, c'est extrêmement difficile. Faire pleurer est probablement plus simple. Et donc c'est souffrant d'être devant une salle et que les gens ne réagissent pas. Mais je sais que ça fait partie du processus. C'est un peu comme un enfant qui est en train d'apprendre à marcher. Il tombe 20 000 fois avant de pouvoir marcher.»

Écoutez-le discuter également des publicités pour Meubles RD auxquelles il participe...

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Comment parler d’argent avec son partenaire?
«Je dis toujours “Laissez aller votre cœur d'enfant”»
«Plus on laisse de place au privé plus on affaiblit le public»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments du 104,7 Outaouais
En direct